Les dernières initiatives RSE des marketplaces : LDLC, La Redoute, eBay

20 novembre 2023

RSE et consommation responsable : des enjeux e-commerce essentiels

 

e-commerce-ecoresponsable

La 7ème édition du baromètre Future Shopper Wunderman Thompson x WPP  se penche sur l’évolution des attentes et des comportements d’achat des Français.

Le baromètre constate tout d’abord la poursuite de la croissance des achats en ligne. Les consommateurs déclarent en effet réaliser 48% de leurs achats en ligne en 2023, contre 47% en 2022.

Un point important du baromètre concerne l’impact des préoccupations environnementales sur le comportement d’achat des internautes. Plusieurs chiffres viennent appuyer ce constat :

65% des shoppers français en ligne interrogés souhaitent de meilleures pratiques environnementales de la part des distributeurs et des marques.  Ces pratiques incluent moins d’emballages, une empreinte carbone réduite et des véhicules de livraison écologique. Ce chiffre est en hausse de 4 points par rapport à 2022.

50% des shoppers français en ligne interrogés privilégient des entreprises et marques respectueuses de l’environnement pour leurs achats. Ils sont 3% de plus qu’en 2022.

30% des français ont quant-à eux opté pour une option de livraison « verte » au cours de l’année 2023. Ils étaient seulement 19% en 2022 !

 

marques-et-RSE

 

Les initiatives RSE récentes des marketplaces : la seconde main à l’honneur

 

RSE-et-marketplaces

La seconde main est depuis maintenant plusieurs années une des tendances incontournables chez les cyberacheteurs, à la fois de plus en plus attentif à l’impact de leur de consommation sur l’environnement, et dans le même temps à leur pouvoir d’achat.

Lire :   Règlementation européenne 2021 TVA pour les marketplaces

La FEVAD faisait ainsi état fin 2022 de plus de 80 % de cyberacheteurs ayant déjà acheté ou vendu des produits de seconde main. Le volume de transactions de la seconde main s’élevait alors à 7 milliards d’euros en France.

On voit ainsi les plateformes de seconde main telles que leboncoin et Vinted prendre une place de plus importante dans les classements des sites e-commerce en France.

Les marketplaces doivent elles aussi s’adapter à cette demande RSE croissante, et multiplient les actions en ce sens.

LDLC

Le Groupe LDLC lance Slood, sa marketplace entièrement dédiée à l’achat responsable. La plateforme, dont le nom vient de la contraction de « slow » et de « good » est la première marketplace dédiée à l’achat responsable dans les domaines « mode-maison-beauté ».

L’objectif de la plateforme est de démocratiser la consommation responsable en rendant le processus d’achat simple et transparent.

La sélection des vendeurs de la nouvelle marketplace s’appuie sur une charte exigeante. Ceux-ci doivent démontrer d’une démarche responsable et d’un impact limité sur l’environnement. Ils doivent être en mesure de proposer une communication transparente quant-à l’origine de leurs produits, de leur fabrication qui doit être française ou européenne.

 

La Redoute

Après son l’arrêt il y a plus d’un an, la plateforme de seconde main de La Redoute fait peau neuve ! La Reboucle évolue et passe d’une plateforme de vente CtoC entre particuliers à une marketplace BtoC exclusivement réservée aux vendeurs professionnels, intégrée directement sur le site et l’application de La Redoute. Les internautes peuvent désormais retrouver les produits de La Reboucle directement sur le site, dans une catégorie « Seconde vie ». Le site numéro 1 d’achats d’habillement et de décoration en France qui compte plus de 12 millions de visiteurs uniques par mois et réalise 90 % de son chiffre d’affaires français en ligne, entend avec cette démarche conjuguer engagement RSE et pouvoir d’achat.

Lire :   Progression du e-commerce et explosion du chiffre d’affaires des marketplaces en 2020

Une dynamique intéressante dans un contexte où 51% des français affirment avoir recours à la seconde main lorsqu’ils réalisent un achat, quelque soit la catégorie de produit.

eBay

 

eBay poursuit elle aussi ses initiatives en faveur d’une consommation responsable en encourageant la revente, la réparation et le reconditionné sur la page d’accueil de sa plateforme. En 2023, la proportion d’annonces d’articles vecteurs d’économie circulaire par les vendeurs français sur eBay.fr atteint 80 %, Celle-ci était de seulement 60 % en 2016.

La marketplace renouvelle également son choix initié l’année précédente de ne pas participer au Black Friday ce vendredi 24 octobre. Celui-ci s’inscrit dans un engagement de la plateforme de lutte contre la surconsommation.

La plateforme entend également encourager la consommation durable en vue des fêtes de fin d’année. Dans un contexte où 54 % des consommateurs envisagent l’achat d’articles de seconde main pour Noël, eBay propose des sélections Noël 100 % seconde main concernant des jouets, de la tech reconditionnée, des articles de décorations.

 

Livraison écoresponsable: un autre enjeu majeur

enjeux-RSE-livraison

 

L’étude « Livraisons à domicile écoresponsables : les consommateurs exigent encore plus ! » publiée en avril dernier par Sapio pour Descartes Systems revient sur ces exigences RSE qui, comme le titre de l’étude l’indique, gagnent en importance chez les consommateurs !

La deuxième édition de l’étude annuelle de l’Institut d’étude Sapio sur le sujet a été menée auprès de 8 000 consommateurs, dont 1 000 en France, issus de neuf pays d’Europe et d’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

 

La livraison responsable : un élément clé dans la décision d’achat

 

Lire :   Marketplace Greenweez

Celle-ci dresse plusieurs constats :

43 % des consommateurs se disent  satisfaits des pratiques de livraison plus durables des commerçants, contre 38 % en 2022.

60% sont intéressés par les options de livraison éco-responsables. Un chiffre en hausse de 10 % par rapport à 2022.

L’étude propose également des chiffres correspondant à l’analyse spécifique des consommateurs français sondés.

– 63 % d’entre eux affirment ainsi être concernés par la protection de l’environnement dans leur vie quotidienne, contre 56 % en 2022.

27 % seulement estiment les efforts de plupart des e-commerçants suffisants en termes de livraisons écoresponsables.

25 % ont quant-à eux arrêté d’acheter auprès de distributeurs ne proposant pas d’option de livraison écoresponsable,  et 25 % ont recommandé à leurs proches d’arrêter également d’acheter chez ces distributeurs.

Les valeurs écologiques sont déterminantes pour l’achat d’un produit pour beaucoup de consommateurs français.

– 47 % des sondés envisagent leurs décisions d’achat en fonction de l’impact environnemental du produit ou de l’entreprise.

42 % envisagent facilité et écoresponsabilité de la livraison comme deux critères équivalents.

 

Les préférences de livraison des cyberacheteurs français

 

L’étude revient sur les préférence des français en terme de livraison :

– 44 % préfère se faire livrer à domicile, 30 % en click & collect et 26 % en boutiques.

– Concernant leurs dispositions en terme  de livraison écoresponsable, 76 % se disent prêts à combiner l’ensemble de leurs commandes et à être livrés en une seule fois à la fin de la semaine. 75 % affirment être intéressés par des modes de livraison 100 % neutres en carbone (véhicule électrique, vélo …).

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 5 / 5. Total des avis 2

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 30 jours

Piochez dans notre bibliothèque