Interview de Manor marketplace : une place de marché Suisse de référence

13 février 2024

Nous sommes ravis d’annoncer la pleine compatibilité d’Iziflux, avec Manor, marketplace généraliste Suisse de référence.  Nous avons à cette occasion mené une interview avec un responsable du développement de la marketplace. présenter les caractéristiques de la marketplace. Nous somme durant celui-ci revenus sur le créneau de la marketplace, les catégories de produits disponibles à la vente, les prérequis pour rejoindre la place de marché ainsi que les avantages pour ses vendeurs.

Retrouvez les informations pour vendre sur Manor avec Iziflux sur notre site : https://www.iziflux.com/vendre-sur-manor-marketplace/

Pouvez-vous présenter Manor et sa marketplace : positionnement, date de création …

 

Manor est le leader sur le secteur des grands magasins en Suisse, et l’équivalent des Galeries Lafayette en Suisse. Nous comptons 60 magasins, 30 supermarchés, 27 restaurants, et opérons exclusivement en Suisse et au Liechtenstein.

Nous avons un site e-commerce qui existe depuis plus de 20 ans sur lequel nous avons d’abord vendu du vin. 

Toutes les catégories disponibles en magasin on peu à peu été ouvertes sur le site web, ce qui nous a pris quelques années. Aujourd’hui, on retrouve principalement sur le site du fashion, des produits des catégories décoration, home & living, textile de maison, art de la table, jeux et jouets qui marchent très bien en fin d’année, la beauté : nous avons un partenariat avec Sephora en magasin et en ligne.

Nous avons intégré une marketplace depuis février 2021 ouverte avec Mirakl. Toutes les catégories disponibles sur manor.ch sont également ouvertes à la marketplace. Cela inclut le home & living : du meuble jusqu’aux petits éléments de décoration. Cela inclut également le multimédia, les articles reconditionnés, les accessoires, le fashion, le sport, les vins, les livres, tout ce qui est animalerie …

Lire :   Stratégie marketplaces : Mesurez votre succès en ligne!

Nous avons un peu plus de 50 millions de visiteurs uniques par an sur notre site web, tandis que les produits marketplace représentent à ce jour un quart des ventes du site web.

Les produits marketplaces apparaissent au même endroit du site que les produits vendus par Manor vendu expédié par, à l’image de la Fnac par exemple. Les produits sont livrés par les vendeurs. Nous n’avons pas de service logistique fulfillment : le vendeur peut faire appel au transporteur de son choix.

La particularité sur le marché Suisse : comme nous ne faisons pas partie de l’Union Européenne des frais douaniers doivent être couverts par l’expéditeur lors de l’envoi de la marchandise. 

 

manor-marketplace

 

Quels sont les prérequis pour vendre sur Manor marketplace ?

 

Vendre les produits qui font partie des catégories ouvertes sur notre site. Tout ce qui est bricolage ou lié au b2b sont des produits que nous allons refuser.

Un autre pré requis consiste à avoir un catalogue produit en allemand et en français. L’allemand est obligatoire car il représente 70% de notre marché Il y a trois langues officielles en Suisse : on accepte le français, l’allemand et l’italien mais seules les deux premières sont obligatoires.

Le service client se fait par écrit, mais il faut pouvoir répondre en allemand et en français. Il faut s’attendre à recevoir plus de la moitié des demandes en allemand.

Il faut également s’assurer d’être en règle : au-dessus d’un certain seuil de chiffre d’affaires il est nécessaire d’avoir un numéro de TVA en Suisse. Nous pouvons en relation les entreprises avec une agence permettant d’avoir un numéro de TVA en Suisse.

Lire :   Peut-on se passer de l'aspect expérientiel des marketplaces pour réussir sa stratégie e-commerce ?

Pour les marchands qui sont basés en France et qui ont un entrepôt en France ou hors de la Suisse, les retours doivent être proposés gratuitement.

 

Quels sont les avantages pour les vendeurs de rejoindre la marketplace ?

 

La Suisse est à la fois un petit marché et l’un des pays les plus riches en PIB par habitant en Europe. Le pouvoir d’achat est très fort, et c’est un marché sur lequel les marketplaces sont peu développées : la plus grosse marketplace doit avoir en Suisse doit avoir 600 marchands. Nous en avons environ 300 ou un peu moins.

Cela représente beaucoup moins de concurrence que ce que l’on peut trouver en France ou en Allemagne, avec des marketplaces comptant des milliers de vendeurs.

Si l’on a l’audace de venir sur le marché Suisse, on peut toucher des clients Suisse n’ayant pas forcément accès aux produits proposés par ces marchands.

Beaucoup de marketplaces Suisses sont basées à Zurich et ne parlent seulement allemand ou anglais.

Un autre avantage propre à Manor marketplace est le fait que nous ayons une vraie équipe de francophones français : nous avons travaillé chez Cdiscount avant. Cela nous permet d’accompagner au mieux les marchands français et facilite leur intégration

Nos forces vont être le fashion, le home & living, les marques premium. Le panier moyen peut être assez élevé sur certaines catégories. Les clients Suisses ne vont par ailleurs pas forcément acheter les mêmes produits que les clients ailleurs en Europe. Cela se voit notamment sur les produits reconditionnés : les produits les plus chers se vendent assez bien, parfois mieux qu’en France, d’après les retours des marchands.

Cela permet aux vendeurs de mieux répartir les ventes de son assortiment, et parfois de se séparer d’un stock plus dur à vendre sur d’autres marchés.

Nous vendons du haut de gamme comme de l’entrée de gamme : cela dépend des catégories. Les deux fonctionnent chez nous. Notre image de marque bénéficie également aux produits d’entrée de gamme, notamment sur le fashion. Nous avons sur cette dernière catégorie intégré des produits appartenant à des gammes de prix assez basses et qui fonctionnent très bien. Tout est possible !

Lire :   Comment vendre sur plusieurs marketplaces ?

Enfin, 10% des ventes de notre site sont réalisées en magasin. Cela inclut les produits vendus sur la marketplace. Nos vendeurs en magasins ont des tablettes afin de proposer à nos clients des assortiments disponibles en ligne.

Nous avons également déjà fait des showroomings pour certains vendeurs marketplaces en magasin, ce qui est une source conséquente de visibilité.

 

Quels sont les objectifs et perspectives de développement de Manor à court comme à long terme ? Un déploiement à l’international par exemple ?

 

Manor ne va pas se développer ailleurs qu’en Suisse. Nous avons sur notre marché un taux de notoriété de 98% en Suisse. Nous sommes une marque très connue, plus connue encore que les Galeries Lafayette auprès des français.

Si un marchand souhaite accéder au marché Suisse, qu’il soit sur le marché germanophone ou francophone, nous avons des grands magasins de Genève à Zurich, ce qui représente un véritable avantage.

Nos objectifs et perspectives sont de développer la marketplace. Nous souhaitons croître en volume d’affaires sur l’année à venir, et sur la marketplace en particulier.

Nous avons un travail de sélection sur nos demandes de marchands mais une fois un marchand sélectionné nous l’accompagnons efficacement. Notre but est qu’il arrive à développer ses ventes chez nous.

Nous nous développons très bien depuis un an sur le média et l’électroménager. Ce sont des catégories sur lesquelles nous étions bons, mais les ventes chez nous étaient très concentrées sur Apple et Dyson. La marketplace nous a permis d’ajouter beaucoup de marques et de produits à notre assortiment. Nous allons continuer à fortement nous développer sur le meuble, le multimédia, le smartphone, l’ordinateur, le reconditionné.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.8 / 5. Total des avis 27

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 30 jours

Piochez dans notre bibliothèque