Le boom des marketplaces locales avec la Covid

20 avril 2021

L’évolution du marché du e-commerce pendant et après la saison 1 du confinement

Marché du e-commerce

Evolution du marché du e-commerce

Les chiffres ne mentent pas. Le marché du e-commerce a vraiment connu une importante évolution pendant et après la saison 1 du confinement. Et jusqu’à maintenant, il est encore en progression.


La raison de cela est simple, car d’un côté, les consommateurs ne peuvent plus se rendre en magasin pour faire leurs achats.

Donc, ils se mettent à s’intéresser aux fournisseurs en ligne les plus populaires et les plus proches de chez eux, c’est-à-dire aux marketplaces locales, pour se procurer des produits de tous genres.


Et d’un autre côté, les entreprises n’hésitent plus à vendre leurs produits en ligne tout en proposant des services alternatifs tels que la livraison à domicile, le drive ou encore le click and collect afin de toucher les consommateurs qui habitent à proximité ou dans la région et surtout afin de poursuivre leur activité pour ne pas risquer la faillite.

L’engouement pour la création et la refonte de sites e-commerce

Création de site internet

Création et la refonte de sites e-commerce


Depuis le début du premier confinement, de nombreuses agences web affirment avoir été sollicitées par un grand nombre d’entreprises. En effet, en 2019 la France a enregistré un peu plus de 180 000 sites e-commerce actifs.

Depuis, ce chiffre n’a cessé d’augmenter sous demande croissante de création et de refonde de site d’entreprises de toutes tailles et tous secteurs d’activité confondus.


Les entreprises sont conscientes de l’importance de la présence en ligne en ce temps de crise sanitaire. Egalement soutenues et encouragées par les aides gouvernementales, la création et la refonte de sites internet sont devenues une nécessité de survie pour les entreprises.

Allant des entreprises de moins de 10 salariés à celles de plus de 500 salariés, la nécessité d’une visibilité performante sur internet touche tous les types d’entreprises.


Mis à part cela, les entreprises font aussi beaucoup de refontes de sites internet, car les besoins d’avant covid ne sont pas similaires aux besoins d’après covid.

Aussi, les entreprises déploient des stratégies de référencement plus performantes, car la concurrence est devenue très rude sur internet vu l’engouement pour la vente en ligne.

L’utilisation des solutions permettant de vendre sur les marketplaces


Les agences web ne sont pas les seules à connaître une large augmentation de sollicitations. Les solutions qui permettent de vendre sur les marketplaces enregistrent également une hausse d’utilisation importante depuis le mois de mars 2020.


Iziflux, par exemple, gère plus de 8 000 000 d’attributs et aussi plus de 500 clients et plus de 400 marketplaces. La solution de vente sur les marketplaces a dû améliorer ses fonctionnalités pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises et il collabore étroitement avec les plus grands marketplaces du moment tels qu’Amazon, Cdiscount, eBay, La Redoute, Mano Mano et Fnac.


Ce qui rend Iziflux d’autant plus intéressant c’est sa capacité à être compatible avec les CMS majeurs tels Shopify, Magento et WooCommerce.

En outre, en plus d’également proposer de nouveaux supports chaque jour, Iziflux permet une synchronisation des stocks et un traitement automatique des commandes.

Pourquoi est-ce important de vendre sur les marketplaces ?

L'importance de vendre sur les marketplaces

Pourquoi vendre sur les marketplaces


On ne le dira jamais assez, la vente en ligne est un levier de croissance en plus d’être un moyen de survie pour les entreprises. Les marketplaces encore appelées places de marché en français, constituent par la même occasion une opportunité renforçant ces ventes.

En effet, le confinement, les restrictions liées aux mesures sanitaires mais aussi la montée en puissance des technologies de l’information et de la communication, ne font qu’appuyer cette évidence.

Selon une étude réalisée par la Févad en 2020, sur les 40 millions des français ayant fait des achats en ligne, 95 % d’entre eux déclarent avoir déjà effectué au moins 1 achat sur une marketplace.

Un peu plus de 16 millions de français utilisent leur téléphone mobile pour y effectuer leurs achats. 75 % des e-chateurs estiment que les commerces de proximité devraient également proposer leurs offres en ligne.


Toujours selon cette même étude de la Févad, les TPE/PME françaises qui commercialisent leurs produits sur les marketplaces sont estimées à 32 %.

En plus de leurs boutiques physiques, ces entreprises réalisent au moins 15 % de plus sur leur chiffre d’affaires à travers ces plateformes. 63 % d’entre elles considèrent que les marketplaces leur permettent de rentabiliser considérablement sur les ventes globales.

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque