Comment le premier magasin Amazon Go va t-il influencer l’industrie du retail ?

Comment les magasins Amazon vont-ils influencer l’industrie du commerce de détail ? Il semble que la marketplace Amazon ne soit plus satisfaite d’être le premier détaillant de commerce électronique au monde. Maintenant, la marque s’aventure dans de nouveaux projets tels que la création de magasins physiques. La preuve ? Le lancement d’Amazon Go ! Un mélange unique de shopping traditionnel et de technologie mobile.

Les magasins Amazon Go

Quelle est la promesse d’Amazon Go ? Il s’agit pour la marketplace de proposer une expérience de magasinage rapide et attrayante, idéale pour les consommateurs d’aujourd’hui qui sont constamment occupés et en déplacement.

Comment fonctionne Amazon Go ?

1) Configurer l’application : Les acheteurs téléchargent l’application Amazon Go sur leur téléphone, configurent un compte et téléchargent une méthode de paiement.

2) Scanner l’application à l’entrée du magasin : Lorsqu’ils entrent dans un magasin Amazon Go, les acheteurs ouvrent l’application et la scannent aux portiques placés près des portes (ceux-ci ressemblent beaucoup aux portiques de métro).

3) Dans la boutique : Après leur entrée en magasin, les acheteurs sont libres de se déplacer et de faire leur shopping comme ils le feraient dans un magasin traditionnel.

4) Placer les articles dans un «panier virtuel» : des caméras intégrées, des capteurs d’étagères, une vision par ordinateur et de nombreux autres systèmes surveillent les articles choisis par l’acheteur et les ajoutent aussi à un panier virtuel.

5) Sortir et voilà, c’est fait ! Lorsque l’acheteur a terminé, il quitte simplement le magasin. Il est automatiquement facturé pour ses achats en utilisant un mode de paiement enregistré sur l’application.

Il n’y a pas de processus de paiement ni de file d’attente dans les magasins Amazon Go. Tous les paiements sont traités électroniquement, sans cartes de débit, en espèces ou autres formes de paiement, et la sortie du magasin est transparente et instantanée – pas de files d’attente ou de conversation avec des caissiers.

Tout ce dont les individus ont besoin est d’un smartphone, de l’application Amazon Go et d’un compte Amazon afin de pouvoir réaliser leur shopping..

Qu’est-ce qui peut être acheté chez Amazon Go ?

Amazon Go est destiné à être ouvert toute la journée, tous les jours, comme une épicerie locale, mais avec des horaires d’ouverture encore plus étendus.

Jusqu’à présent, il n’y a qu’un seul magasin Amazon Go en activité, et c’est à Seattle – la ville natale d’Amazon. Il n’est ouvert que du lundi au vendredi et reste vraiment limité à une petite seurface. Cette petite taille pourrait jouer en sa faveur, car cela facilite la recherche de lieux afin de s’implanter.

Avec l’achat récent de Whole Foods par Amazon, il est pobable qu’Amazon collecte des données sur le comportement d’achat des consommateurs afin d’influencer le développement futur de ces magasins « sans caissier ».

Selon le New York Times, il y a aussi des rumeurs selon lesquelles Amazon envisage de vendre sa technologie à d’autres détaillants – mais cela n’a pas encore été vérifié par la marketplace elle-même.

Comment la marketplace Amazon va-t-elle influencer l’industrie du commerce de détail ?

Bien que cela puisse être seulement dans quelques années, il est probable que la technologie «tout juste sortie» d’Amazon puisse s’adapter à d’autres configurations de détaillants, d’autant plus que la technologie mobile est de plus en plus avancée.

Cette technologie pourrait également aider les détaillants en difficulté à réduire leurs coûts à long terme. Bien qu’il s’agisse de coûts d’installation initiaux importants, l’élimination d’innombrables caisses par exemple permet de réaliser des économies massives au fil du temps.

Il semble d’ailleurs que les détaillants prennent conscience du potentiel de la technologie. Selon Recode, Walmart travaille à la mise au point d’une solution de type «grab-and-go» qui éliminerait les caissiers et autres frais de caisses.

Amazon se lance dans la vente au détail sérieusement, et Walmart continue à développer des technologies similaires. Le changement de la façon dont nous réalisons nos courses est en cours ! Il y a fort à parier que cette technologie ne représente pas seulement l’avenir pour tous les détaillants, c’est aussi ce à quoi les clients s’attendent, peu importe où ils feront bientôt leur shopping. Et si la marketplace lançait réellement ses magasins et que vos produits pouvaient se retrouvaient dans ces points de vente physiques ? Un pari peut-être pas si fou que ça !

Source de l’article traduit

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons