E-commerce, marketplaces, Google Shopping : les derniers chiffres 2017 ! – Etude Twenga Solutions

E-commerce, marketplaces, Google Shopping : les derniers chiffres 2017 ! – Etude Twenga Solutions

L’année passée, en 2016, pas moins de 80% des internautes ont acheté au moins une fois en ligne !

Paysage du e-commerce en France

Dans l’hexagone, le chiffre d’affaires du E-Commerce a représenté plus de 72 milliards d’euros
en 2016. Cela représente une augmentation de 14.6% par rapport à 2015. Par rapport aux autres pays d’Europe, la France est le troisième pays
le plus dynamique. A noter que c’est le nombre de transactions en 2016 (28 transactions par acheteur) qui augmente alors que le panier moyen des utilisateurs baisse (moins de 70€ en moyenne).

Les secteurs du tourisme et des produits culturels physiques et dématérialisés sont les secteurs d’activité qui fonctionnent le mieux dans la vente en ligne.

En ce qui concerne le B2B, en 2015, l’e-commerce représentait 18% du montant total des ventes aux professionnels. C’est le secteur du voyage et des transports qui réalise le plus de parts de marché en e-commerce (53%).

Fréquence d’achat des internautes

53% des internautes ont déjà acheté au moins une fois en ligne lors du dernier mois (Médiamétrie). Les ventes se multiplient pour plusieurs raisons : le développement de l’offre en ligne et la concurrence de plus en plus grande. Les internautes achètent de façon assez régulière : 56% des e-acheteurs achètent au moins une fois par mois sur Internet.

 

La consommation CtoC (ou collaborative) se développe : 60% des e-acheteurs ont utilisé un site collaboratif en 2016 (hébergement, covoiturage ou achats groupés).

Sites e-commerce et marketplaces

Le nombre de sites e-commerce actifs a augmenté de 12% en 2016. Ils sont au nombre de 204 000 à l’heure actuelle. Comme toujours. Les « gros » du e-commerce attirent une grosse partie des internautes (Amazon, eBay par exemple). Quelques sites français arrivent tout de même à apparaitre en bonne position dans le classement comme Cdiscount, la Fnac ou bien encore Voyages-SNCF…

Amazon atteint 45,1% de la population française par mois. Cdiscount touche quant à lui touche 32% des Français tous les mois. (Source : Médiamétrie//NetRatings – Moyenne T1 2017 France). Les plus gros sites (qui sont des marketplaces) drainent énormément de trafic et laissent peu d’espaces au plus petits : 84% du chiffre d’affaires généré par le e-Commerce est réalisé par 4,5% des
sites marchands.

Les plus petits marchands tentent alors de miser sur une vrais stratégie cross-canal. Leur atout réside dans une vraie boutique physique afin de booster les ventes.

Les places de marché dominent l’e-commerce

Le volume de CA des places de marché est cette année encore en hausse. En 2015, la Fevad
avait annoncé qu’elles représentaient 25% du CA généré par l’e-Commerce. En 2015, toujours,
Médiamétrie faisait remarquer que taux de satisfaction des achats réalisés grâce à une marketplace était plus
conséquent que sur les sites e-commerce classiques (85% vs 62%).

9 des 15 sites les plus visités en France en 2015 étaient des places de marché. D’ailleurs, en 2016, la moitié des acheteurs ne savaient pas faire la différence entre un site marchand et une marketplace (JDN). Les maarketplaces sont donc incontournables mais les petits marchands ont des difficultés à exister via ces supports e-commerce. Seulement 27% des e-marchands TPE/PME vendent sur des places de marché en 2016(Oxatis/Kpmg). Pourquoi ? Eh bien la raison est simple, les places de marché imposent d’énormes contraintes : des marges restreintes, un décalage de trésorerie, aucune fidélisation. Bien que les marketplaces permettent de gagner en visibilité, les petits marchands doivent réellement dresser la liste des avantages et des inconvénients avant de se lancer.

Google Shopping, un investissement sûr ?

Les clics sur le résultats Google Shopping se multiplient ! Aux USA, près de 80% des clics payants sur Google Search se font sur le comparateur de prix de Google. Le search ne représente que 20% des clics. En France, nous n’en sommes pas là encore mais la tendance s’accélère. Lancez vos ventes sur Google Shopping avant vos concurrents !

Une étude réalisée par Twenga Solutions

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons