Bing Shopping est-il complémentaire à Google Shopping ou complètement inutile ?

Bing Shopping est-il complémentaire à Google Shopping ou complètement inutile ?

Google Shopping est partout. Les marketers se sont largement emparés du sujet depuis que le comparateur de prix de Google s’impose dans les résultats de recherche. Bien que Bing Ads soit derrière Google Shopping, il peut parfois être utile de faire de la publicité sur les deux moteurs de recherche à la fois. Tout dépend de vos objectifs. Examinons ensemble les caractéristiques et les principales différences entre Google Shopping et Bing Shopping.

Disponibilités Pays

Toutes les annonces Google Shopping apparaissent dans les pays suivants: Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Pologne, Pays-Bas, Russie, Espagne, Suède, Suisse, Turquie , Royaume-Uni, États-Unis.

En ce qui concerne les annonces Bing Shopping, elles s’affichent dans les pays suivants : États-Unis, Royaume-Uni, Australie, France, Allemagne et Canada (en anglais seulement).

Parts de marché


Selon NetMarketShare (2017), la part de marché de recherche actuelle de Google pour desktop est de 77,43% tandis que pour Bing, elle est de 7,31%. Sur mobile et tablette, la part de marché de Google est de 96,01% alors que pour Bing elle n’est que de 0,84%.

Et Google continue de croître. Un rapport d’Août 2016 a montré que la part de marché globale de recherche de Google était de 79,88% (contre 79,17% le mois précédent) sur desktop. Sur mobile, la part de marché de Google été déjà à 94,53% en 2016. La part de marché de Bing sur desktop était de 6,39% en 2016, tandis que la part de marché « mobile » était de 1,01% seulement.
Bien qu’il y ait un gagnant clair lorsque l’on s’intéresse aux parts de marché, intéressons-nous aux utilisateurs de ces deux moteurs de recherche.

Utilisateurs Google et utilisateurs Bing

Le mobile est une très bonne source de croissance pour Google. C’est d’ailleurs ce qui est actuellement en train de stimuler sa croissance. Les données indiquent que plus de la moitié des recherches Google proviennent maintenant du mobile. Selon une étude CPC Strategy basée sur les données de ses clients, de 2014 à 2016 (premier trimestre 2014 – 1er trimestre 2016), les clics pour les annonces Google Shopping sur les appareils mobiles avec des navigateurs complets ont augmenté de 389,7%.

Nous savons maintenant que les utilisateurs de Google utilisent le mobile. Mais à quoi ressemblent-ils, et comment font-ils leurs achats ? Même si nous n’avons pas de données sur qui utilise Google Shopping spécifiquement, nous pouvons nous intéresser à quelques statistiques pour obtenir une idée approximative :

  • 1,17 milliards de personnes qui font des recherches par mois (visiteurs uniques)
  • 11,095 milliards de recherches mensuelles

En ce qui concerne Bing (source : Bing Ads) :

  • 160 millions de chercheurs uniques (par mois)
  • 5 milliards de recherches mensuelles
  • 51% femmes
  • 44% de personnes mariées
  • 40% entre 35-54 ans

Alors que les utilisateurs de Bing sont moins enclins à accéder à la recherche via mobile, il est important de noter que le pouvoir d’achat de l’utilisateur moyen est élevé. 46% des utilisateurs de Bing ont un revenu annuel du foyer supérieur à 75 000 $ et 31% de ce segment atteint plus de 100 000 $. Le pouvoir d’achat est bien là. Si c’est votre audience cible, foncez !

Extensions d’annonces

Les extensions pour Bing Shopping sont plus nombreuses que pour Google Shopping. En ce qui concerne Bing Shopping vous pouvez ajouter : des sitelinks (liens vers pages profondes du site), des avis, des images et d’autres informations liées aux appels, à la localisation, à votre application et enfin à une promotion en cours (version bêta). Pour Google Shopping, les extensions disponibles sont liées aux promotions, au stock en local (dans un magasin à proximité), aux avis produits. Des extensions automatiques peuvent également être affichées.

Bien que largement derrière Google Shopping en termes de parts de marché, Bing Ads est tout de même un outil intéressant. Testez ! Diffusez votre flux produit sur le moteur de recherche Bing avec Iziflux. Exportez votre catalogue produit sur tous les comparateurs de prix, marketplaces et plateformes sociales avec Iziflux !

Source de l’article

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons