Il est temps de vous lancer sur Google Shopping !

7 septembre 2015

Se lancer sur Google Shopping implique la compréhension de deux aspects centraux : le flux google merchant center et l’architecture de votre campagne sur google adwords.

googleshopping

A propos de votre flux Google Merchant Center

Le flux produits est indéniablement l’élément qui influence le plus votre succès ou bien votre échec sur le comparateur de prix de Google. Les premières questions à vous poser sont : vos produits sont-ils compatibles avec la politique produit de Google ? La vente de certains produits est en effet soumise à certaines restrictions. A vous de vérifier si vos produits en font partie ou pas.

Par ailleurs, votre flux doit évidemment être formaté correctement mais doit également être optimisé à la manière dont vous optimisez des articles de blog par exemple. Le contenu du flux et donc par conséquent de la fiche produit doit être travaillé avec des mots clés pertinents et surtout qui sont recherchés par les internautes. Pensez à optimiser vos titres et descriptions. C’est d’ores et déjà un atout indéniable pour la suite !

Lire :   Google Shopping Payant : Comprendre les changements pour les e-commerçants

 A propos de votre campagne Google Shopping sur Adwords

Dans un premier temps, vous devez savoir quels sont vos produits qui se vendent le mieux en ligne. Pour cela, analysez les KPIs de votre site e-commerce. Posez-vous alors les bonnes questions : quelles sont vos catégories de produit les plus vendues en fonction de la saisonnalité ? Quelles sont les marques qui sont les plus appréciées par les internautes ? Quels sont les produits qui n’ont pas une performance exceptionnelle ? Quels sont ceux sur lesquels vous faites une marge faible ? etc.

Sur Google adwords, vous avez ensuite 10 façons de classifier, d’organiser ou de segmenter votre campagne :

googleshopping

Une fois que vous aurez catégorisé les produits que vous souhaitez vendre sur Google shopping en fonction de l’analyse de vos KPIs réalisée précédemment, vous pouvez décider de les « classer » grâce à la mise en correspondance avec votre flux produit. En d’autres termes, Adwords va récupérer les identifiants de vos produits situés dans le flux sur google merchant center et va les utiliser pour que vous puissiez organiser la diffusion de vos produits sur le comparateur de prix de google.

Les indicateurs a garder en tête

Lorsque vous vendez sur Google Shopping comme pour n’importe quelle autres stratégie d’acquisition de trafic ou de vente, vous devez vous intéresser aux statistiques. Voilà quelques indicateurs clés de succès à garder bien en tête 😉

KPIgoogleshopping

Notez que sur Google Shopping comme pour toutes les campagnes google adwords, vous pouvez modifier vos enchères en fonction du jour, de l’heure, de la localisation, etc. Le comparateur de prix vous permet de gagner en visibilité et de toucher de nouvelles cibles de consommateurs. Alors, ready to go ?

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque