Le comparateur de prix Google shopping est mort vive Google Adwords

13 février 2013

Qu’est-ce qui qui justifie la fin du comparateur gratuit Google shopping

Google shopping était le comparateur de prix gratuit de Google. A ce titre, il assurait aux marchands de pouvoir faire figurer leurs produits, parmi les résultats du référencement naturel, sur la première page de Google.

Mai 2012, Google annonce une amélioration à venir pour « permettre d’améliorer l’expérience d’achat des consommateurs… pour leur permettre de rechercher facilement des produits et de les comparer, de comparer leurs fonctionnalités et leurs prix, puis d’être mis directement en relation avec les marchands afin de finaliser l’achat. »


A première vue, Google avec la mise à jour du 14/02/2013, se propose ni plus ni moins de réinventer le comparateur de prix.
Pourquoi une telle initiative à Mountain View ? Est-ce que chez Google on ne supporte pas de ne pas être le premier… Dans tous les cas, Google a décidé de reprendre les expériences qui marchent et donc de copier ce que font les autres comparateurs : le CPC !

Google justifie également ces changements par quelques reproches à l’adresse des marchands : mauvaise mise à jour de leurs produits et la nécessité de fournir : « tarifs exacts, présence des dernières offres, disponibilité plus précise, etc. » A croire qu’ils ne connaissent pas Iziflux ces marchands peu respectueux des outils de Google… 😉

Lire :   Google Merchant Center et Google Adwords : deux entités clés pour diffuser sur Google Shopping

Et le référencement naturel dans tout ça

Google se veut encore une fois rassurant. La mise à jour de Google Shopping « …n’aura aucune incidence sur les résultats de recherche naturels figurant sur Google.com. »
Évidemment, les liens sponsorisés captant déjà 40% des clics, la ligne de flottaison se meurent déjà faute de véritables résultats naturels, Google images également mis à jour qui génère une chute de trafic très importante, le Knowledgegraph qui met à terre certaines requêtes et les clics and mortars par la même occasion(géolocalisation ). En effet, dans ce contexte, on peut dire avec Google qu’il n’y aura « aucune incidence sur les résultats de recherche naturels », ils sont déjà en voie de disparition chez Google. Et pour le Google.fr, ça se passe comment ?
Un conseil rapide pour suivre les évolutions de Google, embauchez au plus vite un trafic manager ou recyclez vite votre référenceur…

Les grands changements sur Google Shopping

Ce qui ne change pas, vos flux

Ils seront conservés et toujours envoyés via Merchant Center. Par contre, dans l’optique d’améliorer « la qualité des données disponibles dans Google Shopping, » de nouvelles  spécifications techniques internationales vont prendre place d’ici mars 2013. Ces dernières « visent à harmoniser davantage les flux de produits et ainsi proposer de meilleurs résultats aux utilisateurs ». Il va être nécessaire de vérifier les caractéristiques de votre flux pour permettre la bascule vers Google Adwords.

Création de compte Adwords ?

Si vous n’aviez pas de compte Google adwords, il sera tout de même possible de gérer vos nouvelles annonces directement dans Google merchant center. Sinon, vous pouvez créer un compte ou associez votre compte Adwords à votre compte Google merchant center. Google reste tout de même très pédagogue et vous propose un petit guide pour vous accompagner vers l’usage des annonces produits.

Lire :   Visio conférence Google Shopping : la formation à domicile qui vous lance sur le comparateur de prix

 

paramétrage gogole adwords et google shopping

Comment lier son compte adwords avec google shopping

Les avantages de Google Shopping aujourd’hui

Les annonces pour des offres de produits sont des annonces AdWords ciblées sur les recherches. Google proposera votre annonce en fonction des requêtes des internautes et redirigera vers vos pages produits. Derniere procédure respectant la logique des comparateurs…
Comme sur Adwords, Google proposera les annonces les plus pertinentes. Ce qui implique un travail de mise en concurrence sur Adwords et sur les images, argumentaires, prix et nom du marchand affichés dans les annonces.

Exemple de campagne adwords et google shopping lié

Copie d’écran de google shopping

Votre catalogue produits devra être proposé dans une logique Adwords

Il va devenir incontournable d’optimiser vos campagnes, vos annonces pour limiter le coût au CPC. Il devient impensable d’envoyer tout son catalogue comme il était d’usage sur Google Shopping du fait de la gratuité. Choisissez vos produits saisonniers, vos articles phares qui génèrent facilement du clics et fidélisez ces nouveaux clients afin qu’ils ne passent plus par le CPC.

Google shopping devient payant, par des annonces au CPC

Donc, on retrouvera la concurrence entre marchands sur la base des enchères, l’évaluation des campagnes par Google et l’importance du Quality score, la connaissance de vos clients et la capacité de vous adresser à eux au travers d’une annonce produits…
Ce qui ne fera que renforcer la concurrence entre petits et gros annonceurs…

Pour figurer en première page de Google, les places vont être de plus en plus chères !

80% du trafic web est lié à des intentions d’achat. La page d’accueil de Google s’est définitivement adaptée à cette réalité.
Une mise à jour de Google veut évidemment dire quelques heures de travail à prévoir pour intégrer ces nouvelle règles. Ne perdez pas de temps, les annonces produits sont déjà utilisées par de nombreux marchands.

Lire :   Google Shopping : Mettez en avant vos promotions et soldes à l'aide de votre flux de produits

 

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque