Marketplaces : Envisager une présence européenne pour 2013 ?

6 décembre 2012

En France, le e-commerce (marketplaces et comparateurs compris) est un des secteurs qui connait les plus fortes croissances. Ce secteur pèse plus de 37,7 milliards d’euros d’après la Fevad. Voilà un résumé du Journal du Net.

Comment cela se fait-il que le e-commerce ait une évolution aussi rapide ? Tout simplement parce que les entreprises évoluent et se développent sur le web. Elles ont maintenant des sites e-commerce, distribuent leurs produits sur des comparateurs de prix et savent être visible sur les marketplaces.

 

ecommerce europeen

  • Parmi le Top 20 des sites e-commerce français, 9 sont des marketplaces : eBay, Amazon, PriceMinister, Cdiscount, Fnac, Pixmania, Rue du Commerce, Brand Alley, et La Redoute.
  • Arrivent ensuite des marketplaces telles que Zalando, One World Avenue ou Atosho qui sont elles aussi à très fort potentiel.
  • Il est à noter que cette variété de marketplaces n’existe qu’en France. En effet, au niveau européen, ce sont les marketplaces les plus imposantes comme Amazon ou Pixmania qui attirent pratiquement la totalité du trafic.
  • Vous pouvez utiliser les marketplaces comme véritable moyen de vous développer à l’international. Cela permet d’accélérer le rythme de distribution de vos produits.
  • Afin de réussir une telle évolution à l’international et au niveau européen, une stratégie doit être mise en place avec des outils adéquats.
  • Pour un développement européen il existe deux grandes zones à prendre en compte : L’Europe du Nord et l’Europe du Sud. Dans ces zones il faut adapter différentes stratégies pour pouvoir vendre de manière optimale. 

Présence en Europe du Nord : Allemagne et Royaume Uni

  • Pays matures mais non saturés et pays concurrentiels à fort potentiel économique.
  • Le chiffre d’affaires du e-commerce au Royaume Uni est de 85 milliards d’euros et de 21,7 milliard d’euros en Allemagne en 2011.
  • Une étude de marché est avant tout importante pour déterminer si le positionnement d’une entreprise est pertinent et valable sur un marché. 
  • Plusieurs catégories de produits Français intéressent les acheteurs anglais et allemands : décoration, art de la table, textile…
  • A noter que les produits culturels ou high tech peuvent également être distribués mais la stratégie prix devra être plus agressive  En effet, si le e-marchand souhaite rester compétitif face aux acteurs locaux il faudra faire des efforts sur les prix et réduire les marges.

Présence en Europe du Sud : Espagne et Italie

  • Le chiffre d’affaires du e-commerce en Italie est de 19 milliards d’euros et de 11,3 milliards d’euros en Espagne en 2011.
  •  Ces volumes de vente en ligne sont inférieurs à ceux des pays du nord mais sont à très forte croissance. Ils sont de 32% et 22,4% respectivement pour l’Italie et pour l’Espagne.
  • Les marketplaces se développent rapidement dans le Nord de l’Europe et eBay ainsi qu’Amazon investissent massivement pour mettre en place des équipes locales. C’est un indicateur clair que ces pays représentent un levier de croissance stratégique pour leur déploiement international.
Lire :   Marketplace Distriartisan : Les gros bricoleurs y trouveront leur bonheur !

Eléments à prendre en compte pour un succès international

  • Les moyens de paiement

Ils ont tendance à se normaliser d’un pays à l’autre mais il subsiste des spécificités que tout e-commerçant doit prendre en compte. Par exemple, en Allemagne, les acheteurs favorisant le paiement par virement bancaire.

  • Le contenu

Il faut une approche localisée des contenus avec des traductions adaptées. Il faut adapter votre contenu à chaque pays et aller au delà de la simple traduction du titre et de la description.

  • La logistique et la localisation de l’entreprise

Il faut s’assurer que la logistique est adaptée, d’un point de vue coût de transport, délai d’expédition et gestion des retours. Il est parfois conseillé de rapprocher des logisticiens locaux spécialisés dans le e-commerce.

A noter également, qu’il n’est pas nécessaire et utile de créer une filiale par pays pour vendre en Europe.

Pour conclure…

  • Distribuer ses produits en Europe est une belle opportunité de se développer pour les e-commerçants matures.
  • Vendre sur les marketplaces au niveau européen permet d’augmenter son trafic. Comme en France, une étude de marché et une stratégie adaptée permettront une distribution cross-canal sur différentes marketplaces et dans différents pays.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque