Comment débuter dans le e-commerce ? Les 11 étapes clés !

20 juillet 2022

Comment débuter dans le e-commerce ? Les 11 étapes clés accessibles à tous !

 

Dans cet article, notre partenaire WiziShop lève le voile sur 11 étapes clés pour démarrer son activité e-commerce !

WiziShop est une solution innovante permettant de créer une boutique en ligne professionnelle. Pour en savoir plus sur leurs services, rendez-vous sur leur site.

 

Le e-commerce est un domaine qui fait rêver de très nombreux futurs entrepreneurs !

En effet, selon la Fevad, en 2021, le chiffre d’affaires du commerce en ligne a atteint plus de 129 milliards d’euros rien qu’en France.

Et cela ne fait qu’augmenter d’année en année ! Suite aux différentes crises sanitaires et économiques mais également grâce aux facilités de livraison et à la fluidité du commerce électronique, ce chiffre tend à augmenter toujours davantage.

Mais avant de se lancer dans le domaine du e-commerce, tous les entrepreneurs en herbe se doivent de bien considérer toutes les étapes nécessaires à la réussite de leur projet en ligne. Pour vous aider, voici une liste des points à aborder avant de se lancer dans l’aventure. Prenez des notes !

 

Savoir ce que l’on veut vendre et à qui le vendre

Évidemment, le but du e-commerce est de pouvoir vendre des produits à de nombreux clients.

Pour ce faire, la première étape sera de savoir ce que l’on souhaite vendre mais surtout à qui le vendre. En effet, le client cible, autrement appelé persona, sera la priorité tout au long de votre aventure e-commerce. Sans lui, vous ne pourrez réussir votre pari !

D’un côté, les personnes qui se lancent dans le e-commerce sont souvent des créateurs, des artistes, des designers, etc. Bref, des personnes qui ont un don et qui souhaitent commercialiser leurs créations. À ce moment-là, il sera question de cerner le client type qui sera le plus intéressé par vos produits et services.

D’un autre côté, certains entrepreneurs souhaitent se lancer dans le e-commerce de zéro en vendant les articles d’autres créateurs. Afin de savoir quelles sont les produits les plus populaires et ceux qui ont déjà un marché, plusieurs outils existent :

  • L’outil Google Trends permet de faire des recherches de mots-clés pour savoir les tendances du moment selon la période et la zone géographique choisies,
  • Le classement des meilleures ventes des géants du commerce électronique comme Amazon permettent également de savoir quels sont les produits les plus plébiscités en ce moment sur Internet.

Vous pouvez également choisir de créer un e-commerce pour combler votre passion dans un domaine particulier. Ce sera alors à vous de créer une plateforme qui séduira le plus grand nombre de clients grâce à des produits de qualité qui feront honneur à vos centres d’intérêt.

Faire une étude de marché complète

Avec le point précédent, vous avez déjà préparé le terrain vers votre étude de marché.

En effet, l’étude de marché va permettre de bien délimiter les contours de votre marché cible mais également de lister toutes les caractéristiques précises de votre domaine commercial, que ce soit en termes de concurrence, de tendances marketing, de leviers d’acquisition et de conversion, voire même de charte graphique et de style visuel…

Ce levier sera l’un des plus importants de votre développement e-commerce : il ne doit pas être laissé au hasard ! L’étude de marché est un moyen de constituer une base solide pour bien déterminer les produits et services que l’on souhaite vendre en ligne et de toujours garder le bon cap lors du démarrage de son activité de vente.

Lire :   Magasins physiques et e-commerce, des canaux complémentaires pour miser sur la proximité !

Cette étude de marché n’est pas un élément figé dans le temps : vous pourrez effectuer l’étude de votre marché tout au long de votre vie de e-commerçant pour toujours garder un œil sur ce qui se fait de mieux autour de vous et pouvoir étoffer votre offre au fil du temps.

 

Créer un business plan complet

Ce deuxième document vous servira de fondations solides pour toute la vie de votre commerce en ligne.

Le business plan représente toutes les fondations de votre projet mais également toutes les projections et les ambitions que vous nourrissez pour votre entreprise de vente en ligne.

Ce document est plus que complet : il va être constitué de votre étude de marché, mais également de tous les plans financiers, vos inspirations, vos projections, votre vision pour de l’avenir.

“Où vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ?”

C’est le genre de questions que vos futurs partenaires et associés pourraient vous poser. Le business plan va devoir y répondre de manière complète car ce document va vous servir de support pour pouvoir demander des aides financières à des banques ou à des investisseurs.

Votre business plan est une sorte de passeport vers votre réussite : optimisez sa rédaction et prenez tout le temps nécessaire à la réalisation de cet objet précieux !

 

Créer sa structure juridique/son entreprise

Légalement, toute activité de commerce en ligne se doit d’être structurée par un cadre légal, par une entreprise déposée et en règle.

Heureusement, la législation française permet de créer son entreprise en seulement quelques clics pour être en phase avec la loi. En ce qui concerne le e-commerce, de très nombreux chefs d’entreprises se tournent vers le statut d’auto-entrepreneur en micro entreprise : c’est la solution la plus simple et la plus économique pour se lancer en toute tranquillité.

En seulement quelques heures, il vous est possible de recevoir votre numéro Siren et de commencer votre activité. Vous pouvez ainsi effectuer vos ventes de produits et services et reporter votre chiffre d’affaires une fois par trimestre ou tous les mois selon vos préférences sur votre compte.

Seulement, pour les entreprises commerciales, vous ne pourrez pas dépasser le seuil des 176 200 € de chiffre d’affaires par an (source). Pour pouvoir vous développer par la suite, il faudra alors changer de ce statut et passer sur une SAS par exemple.

Avant cela, nous vous conseillons donc de vous tourner vers le statut d’auto-entrepreneur et de profiter des nombreux avantages et des diverses facilités de création d’entreprise qu’offre ce cadre juridique.

 

Créer sa marque et son identité visuelle

Maintenant que les étapes administratives sont passées, il est temps de s’atteler au chapitre plus créatif de la création d’entreprise de vente en ligne : le logo et la charte graphique.

Au-delà de simplement représenter la marque, ces éléments vont également être le support indispensable à votre communication. Ils vont représenter la marque mais également déterminer la présentation du site, le style de créations graphiques partagé sur les réseaux sociaux, les dessins et motifs utilisés pour votre nouvelle collection, etc.

Le logo est le point de départ le plus important de la présentation de marque et il se doit d’être travaillé avec minutie pour correspondre exactement à l’ADN de l’entreprise.

Pour vous aider dans cette étape aussi complexe que passionnante, n’hésitez pas à créer des tableaux d’inspiration en regroupant les sites, les marques, les réseaux sociaux, les photos et vidéos qui vous inspirent pour déterminer avec certitude les couleurs, le style et l’intention que vous souhaitez développer dans toute votre entreprise.

 

Constituer son stock de marchandises et son catalogue

Si vous êtes créateur, avant de lancer votre site de vente en ligne, il vous faudra vous constituer un petit stock afin de remplir votre site de vente en ligne et de créer du contenu autour de votre catalogue, photos et vidéos, pour communiquer rapidement sur votre offre.

Lire :   Infographie : Où acheter jeux et jouets pour Noël ? Marketplace ou site e-commerce spécialisés ?

Si vous souhaitez créer une boutique en ligne constituée de produits issus de fournisseurs externes, cette étape sera celle de la recherche intensive de fournisseurs et des meilleurs produits dans votre domaine.

N’oubliez pas : même si le fournisseur vous envoie des photos de ses produits, cela ne suffira pas à vous démarquer de vos concurrents si vous ne communiquez qu’avec ces visuels. Ce sera à vous de créer tout le contenu autour de votre catalogue pour qu’il ne ressemble qu’à votre marque !

Photos en situation, vidéos tuto, visuels sur fond blanc, photos portées… Vos produits méritent d’être mis en valeur pour séduire un maximum de clients : à vous d’exploiter tout leur potentiel grâce à votre talent !

Créer son site de vente en ligne et ses fiches produits

 

Vous avez votre charte graphique, votre image de marque, votre logo. Vous savez quel style de site vous souhaitez vis-à-vis de vos inspirations et de votre concurrence. Il est temps maintenant de se lancer dans la création de sa boutique en ligne et d’importer vos premières fiches produits.

La création d’un site marchand est plus accessible avec des solutions SaaS comme WiziShop : vous bénéficiez d’un site clé en main avec de nombreuses fonctionnalités.

Ce type de plateforme vous permet de créer, en seulement quelques clics, votre site e-commerce à votre image en personnalisant tout votre design pour que votre boutique en ligne ne ressemble qu’à vous !

Pendant les jours d’essai gratuits, vous pouvez commencer à importer vos produits, à ajouter vos photos produits, à rédiger des descriptions bien détaillées pour inciter le visiteur à convertir en client et à travailler votre référencement naturel pour maximiser vos chances d’apparaître sur la première page de Google.

 

Rechercher des partenaires logistiques pour le paiement et la livraison

Saviez-vous que l’une des principales causes d’abandon de panier est liée aux moyens de paiement et aux solutions de livraison qui ne conviennent pas aux consommateurs en ligne ?

Pour éviter toute mauvaise expérience sur votre site de vente en ligne, multipliez vos solutions de paiement et d’expédition pour que tous vos visiteurs trouvent les prestataires qu’ils préfèrent.

Pas question de ne choisir qu’un seul prestataire au nom bien connu par exemple. Que ce soit pour le paiement ou pour l’expédition, votre client type n’aura peut-être pas les mêmes attentes que vous ou votre entourage proche !

Par exemple, proposez en priorité les livraisons à domicile mais aussi en points relais avec au minimum deux prestataires différents. Pour les solutions de paiement, selon le montant de votre panier moyen, n’hésitez pas à envisager le paiement en plusieurs fois en plus du paiement classique.

Ainsi, commencez avec minimum deux prestataires dans chaque catégorie avant de vous diversifier selon les retours des clients à plus ou moins long terme.

 

Bien renseigner ses conditions générales de vente et toutes ses informations de rassurance

 

Pour être en phase avec la légalité, il faut absolument renseigner ses conditions générales de vente sur son site marchand.

Les CGV permettent aux internautes de savoir qui vous êtes et donc d’avoir confiance en votre boutique en ligne.

En plus de cette partie administrative, nous vous conseillons vivement de mettre en avant tous les points qui pourront rassurer le client potentiel qui visite votre site. Chatbot présent sur votre page d’accueil, pop-up de service client, numéro de téléphone ou adresse mail, formulaire de contact, etc. Plus vous pourrez apporter de l’aide à vos visiteurs, plus ils se sentiront accompagnés et chouchoutés !

En plus d’afficher clairement votre disponibilité auprès de vos visiteurs, ajoutez des petites icônes en bas de votre site Internet par exemple récapitulant les caractéristiques de votre e-commerce : politique de retour, livraisons gratuites, avis certifiés, moyens de paiement, protection et sécurité des données, etc.

Gardez toujours à l’esprit que la transparence sera votre plus grande alliée dans votre quête de réussite e-commerce !

 

 

Construire une stratégie marketing solide et commencer à recruter ses premiers clients

Petit rappel : qu’est-ce que le marketing exactement ? C’est l’analyse liée aux besoins des consommateurs qui va permettre de mettre en place l’ensemble des actions commerciales pour pouvoir avoir un impact sur le comportement des futurs clients.

Lire :   Bilan e-commerce début 2015 : encourageant !

L’entreprise valorise son image auprès du consommateur, adapte son offre à son client cible dans le but de convertir le prospect en acheteur.

Le marketing est donc un domaine très dense et large qui va regrouper tous les éléments de votre e-commerce qui pourront mettre en valeur votre marque tout en influençant vos visiteurs pour qu’ils deviennent des clients fidèles !

Pour démarrer en e-commerce, on considère que certains leviers vont être prioritaires par rapport à d’autres afin d’installer son activité durablement : les réseaux sociaux ainsi que le référencement naturel seront les deux axes principaux à travailler au début de votre activité.

 

Le référencement naturel va permettre à votre site de se positionner sur les moteurs de recherche autour de mots-clés liés à vos centres d’intérêt. Par exemple, si votre boutique en ligne vend des articles de surf, vous pourrez essayer de vous positionner sur une requête comme “planche de surf rouge pour enfants” et ainsi apparaître aux yeux de consommateurs qualifiés, déjà intéressés par ce produit.

Les réseaux sociaux sont une autre véritable vitrine pour votre boutique en ligne. Une bonne stratégie va vous permettre de fidéliser vos clients actuels mais aussi d’en recruter de nouveaux. Attention toutefois à ne pas vous éparpiller : choisissez deux ou trois réseaux sur lesquels vous concentrer pour créer un maximum d’engagement. Il ne sert à rien d’essayer d’être performant sur toutes les plateformes, au risque de vous y perdre !

Enfin, gardez toujours en tête que votre stratégie marketing doit être en accord avec votre ADN et votre identité de marque : soyez créatif et laissez libre cours à votre imagination pour vous différencier de vos concurrents en créant un lien fort avec vos clients.

Partir à la conquête d’autres marchés grâce à sa présence sur les marketplaces et le social Shopping

 

Pour vous aider dans votre développement, des leviers puissants existent et vous permettent de proposer votre catalogue à de nombreux clients potentiels grâce à des partenaires d’exception : les marketplaces et les réseaux sociaux.

Les places de marché sont des plateformes de vente en ligne qui recensent le catalogue de produits de plusieurs boutiques pour les proposer à leurs clients nombreux. Ce schéma est utilisé notamment sur les sites comme Amazon ou Cdiscount. Le but pour le commerçant est d’importer son flux de produits au sein de la plateforme de vente pour faire remonter ses offres auprès des clients des marketplaces. Ces sites étant des géants de la vente en ligne dans le monde entier, ils permettent alors commerçants de gagner en visibilité et de toucher des clients supplémentaires tout en bénéficiant de l’aura des grands noms de la vente en ligne.

 

 

D’un autre côté, les réseaux sociaux sont de plus en plus nombreux à proposer des services de social shopping avec la possibilité pour les consommateurs d’acheter auprès des boutiques en ligne sans jamais sortir de leur application. Sur ces plateformes, c’est le même système : le commerçant fait remonter son flux d’articles entre son site marchand et sa boutique sur le réseau social pour pouvoir assurer la logistique et le paiement.

Cette dernière étape de votre cheminement sera la première de la suite de votre carrière : développer votre activité et trouver de nouveaux clients ! Cette quête ne devra jamais vous quitter dans le cadre de l’expansion de votre entreprise.

Et voilà ! Vous avez désormais toutes les clés de réussite pour vous lancer sereinement dans le e-commerce.

B2B, B2C… Les grandes lignes peuvent être adaptées à tout type de business sur Internet, à condition d’y travailler avec beaucoup de motivation, d’organisation et de passion. Notre dernier conseil sera le suivant : lancez-vous sans tarder dans la vente en ligne, même sans expérience, même sans diplôme. Le e-commerce est accessible à tous les entrepreneurs comme vous, sans exception.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Total des avis 26

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque