Le marché de seconde main pour les Marketplaces

7 avril 2021

L’importance du marché de seconde main

L'importance du marché de seconde main

La seconde main est un marché en pleine croissance. Bien qu’il concerne surtout le secteur de la mode, il représente 21% des garde-robes des consommateurs et son chiffre d’affaires est de 1,3 milliard d’euros en 2019. Différents concepts liés à la transformation des habitudes de consommation favorisent cette expansion du marché de seconde main.

Il s’agit notamment de la prise en compte des critères du développement durable à travers la consommation responsable ; du soutien apporté aux retailers, des effets sur les achats en ligne liés à la crise sanitaire actuelle ; des collaborations existantes entre les marketplaces ; de l’usage massif des réseaux sociaux et les sites e-commerces.

D’après une étude réalisée par l’IFM, 4 français sur 10 achètent en seconde main, ce qui confère au secteur une part de marché d’à peu près 1 milliard d’euros.

De nombreuses grandes marques ont par la même occasion lancé des plates-formes de déstockages à cet effet, de manière à recycler les invendus dare-dare.

De plus, avec l’entrée en vigueur de la loi sur l’économie circulaire, le marché de seconde main n’est pas près de baisser.

Place à la seconde main digitale

Seconde main

C’est incontestable !

L’offre de seconde main est très présente en ligne. Elle est encouragée par les marketplaces, les réseaux sociaux et les sites e-commerces et elle cible un nouveau public qui n’a pas encore essayé les produits d’occasion et qui développe désormais une conscience responsable lors des achats.

Mis à part cela, la vente d’objets d’occasion intéresse aussi les jeunes de moins de 25 ans, car elle permet de se procurer des articles de bonne qualité à un prix abordable. Sans oublier le fait qu’elle incite les marketplaces à donner un coup de main aux petits créateurs qui souhaitent se positionner sur un marché de niche.

Il convient de noter que cette évolution des habitudes de consommation ne concerne pas uniquement les consommateurs français. Les étrangers, eux-aussi, veulent consommer mieux et consommer responsable. C’est pourquoi la plupart des marques et enseignes essaient d’établir une véritable présence en ligne en utilisant une solution fiable comme Iziflux pour vendre sur les marketplaces.

Le succès des marketplaces

Succès des marketplaces


A titre de rappel, les marketplaces sont des interfaces web utilisées par les entreprises afin d’augmenter leur taux de vente. Ce sont des sites proposant un catalogue très large et ayant acquis une visibilité forte qui garantit une meilleure présence et visibilité en ligne. Ils offrent un espace de vente aux e-commerçants dans leurs plateformes en échange d’une part de commission sur chaque vente effectuée.

Les marketplaces ont le vent en poupe !
Ces plates-formes connaissent une montée florissante dans les habitudes d’achat des consommateurs. Par conséquent, les marketplaces, encore appelés les places de marché, prennent également une place importante dans le paysage du e-commerce.

Selon les chiffres de la Fevad 40 millions de français achètent sur internet et 32 % des TPE/PME françaises vendent sur les marketplaces. 8 internautes français sur 10 font des achats sur internet, parmi lesquels 82 % sont des hommes et 81,5 % des femmes. 3 internautes sur 10 achètent via leur téléphone mobile.

Cela dit, la diversité d’âge des acheteurs laisse à penser que l’âge ne constitue nullement un élément d’influence sur les transactions faites en ligne. Les français qui réalisent le plus d’achats en ligne ont un âge compris entre 25 à 34 ans, après viennent ceux ayant entre 35 et 49 ans. On peut donc considérer qu’un français sur 3 a déjà au moins passé commande sur une marketplace.

Pourquoi les places de marché passent au marché de l’occasion ?

Marketplaces et seconde main

Les places de marché constituent une véritable opportunité aussi bien pour les commerçants que pour les consommateurs présents en ligne. Pour le commerçant cela lui permet d’étendre sa gamme de produits à une clientèle plus grande. Alors que pour le consommateur, cala lui permet de disposer d’une offre variée à coûts concurrentiels.

De ce fait, si les places de marché décident donc d’accepter les offres de seconde main c’est avant tout pour continuer leur développement. Les marketplaces peuvent obtenir beaucoup plus de commissions, car ce marché intéresse beaucoup de consommateurs en ce moment, notamment les consommateurs à la recherche de nouveautés et d’une nouvelle façon de consommer.

En se référant aux chiffres, il est à savoir que la friperie en ligne Vinted représentait 56% en 2019 et 28% des Français ont déjà acheté des vêtements d’occasion en ligne. Sur Preppy Sport, le premier vide sellerie en ligne, 37 000 clients réguliers sont enregistrés avec 40 000 annonces actives et 150 nouveaux produits par jour.

Ce qui signifie que l’achat de matériel d’occasion dans ce secteur prouve aussi l’importance du marché de seconde main sur les marketplaces.

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque