Les marketplaces pour les débutants

les places de marché pour les débutants

Dans l’article de ce jour, faisons le point sur ce que représentent réellement les marketplaces dans le paysage e-commerce actuel.

Similitudes et distinctions entre les places de marché et sites e-commerce

Le commerce électronique et les places de marché en ligne présentent des similitudes. Toutefois, il existe plusieurs distinctions que les vendeurs doivent prendre en considération lorsqu’ils élaborent leurs stratégies de vente en ligne.

On pourrait considérer que les places de marché et les sites e-commerce représentent la même chose, les mêmes opportunités.

Du point de vue du consommateur, ce sont des plateformes permettant de naviguer et d’acheter des produits en ligne pour se les faire livrer.

Pourtant, il existe plusieurs différences distinctes en ce qui concerne les aspects opérationnels et marketing.

Vendre avec un site e-commerce

Le commerce électronique consiste à échanger de l’argent et des données contre des biens ou des services via Internet. Ce terme est souvent utilisé pour désigner la vente de produits physiques en ligne. Mais il peut également désigner tout type de transaction commerciale facilitée par voie numérique.

En effet, le commerce électronique peut s’appuyer sur plusieurs types de plateformes… Comme les sites web, les applications mobiles et les assistants vocaux.

L’e-commerce peut prendre des formes diverses :

  • Commerce de détail : Vente d’un produit par une entreprise directement à un client sans aucun intermédiaire.
  • Commerce « de gros » : Vente de produits en vrac, souvent à un détaillant qui les vend ensuite directement aux consommateurs.
  • Dropshipping : La vente d’un produit fabriqué et expédié au consommateur par un tiers.
  • Crowdfunding : Collecte d’argent auprès des consommateurs avant que le produit ne soit disponible. Ceci afin de lever des capitaux pour le mettre sur le marché.
  • Abonnement : Achat automatique et récurrent d’un produit ou d’un service (sur une base régulière).
  • Produits physiques : Tout bien tangible qui nécessite un réapprovisionnement des stocks et l’expédition physique des commandes aux clients.
  • Produits numériques : Biens numériques téléchargeables, modèles ou supports qui doivent être achetés pour être consommés.
  • Services : Compétence fournie en échange d’une compensation

Une plateforme e-commerce est un magasin en ligne monomarque ou multimarque où une marque spécifique vend ses propres produits. Le stock est détenu par la marque, ou le propriétaire de la plateforme. Ce-dernier facture le client et paie la taxe sur la valeur ajoutée, comme dans le cas d’un magasin physique. Les autres marques, vendeurs ou détaillants n’ont pas la possibilité de s’inscrire pour vendre sur la plateforme e-commerce.

Vendre sur les marketplaces

Une place de marché est une plateforme en ligne qui met en relation les acheteurs et les vendeurs. Et permettant à des vendeurs tiers de commercialiser et de vendre leurs produits sur la plateforme et de facturer directement le client pour un achat. Il s’agit d’un segment du secteur du e-commerce dans lequel le propriétaire de la place de marché ne possède pas le stock. La place de marché sert plutôt à présenter l’inventaire d’autres vendeurs à un consommateur et à faciliter une transaction.

Amazon et eBay ont été parmi les premières places de marché, nées au milieu des années 1990. Dans le monde numérique d’aujourd’hui, les places de marché perturbent le paysage du commerce électronique. Amazon et Walmart sont des exemples de places de marché hybrides, car elles proposent leurs propres produits et ceux d’autres vendeurs tiers.

Les principales places de marché ont réalisé un chiffre d’affaires impressionnant de 2,03 milliars de dollars en 2019. Les ventes sur les places de marché (Alibaba, Amazon, eBay, etc) ont représenté 57 % des ventes mondiales sur le web en 2019 (selon Digital Commerce 360).

En effet, les acheteurs sont attirés par la commodité du « guichet unique » des places de marché. Sur ces-dernières, ils peuvent rechercher, parcourir, comparer et acheter d’innombrables produits parmi une grande variété de marques et de catégories de produits. Cela plutôt que de visiter différents sites e-commerce autonomes pour acheter des marques individuellement.

Dans le rapport 2019 de Feedvisor sur le comportement des consommateurs d’Amazon, 89 % des personnes interrogées s’accordent à dire qu’elles sont plus susceptibles d’acheter des produits sur Amazon que sur d’autres sites de commerce électronique. Walmart (52 %) et eBay (43 %) se sont classés en tête des autres sites web sur lesquels les consommateurs ont déclaré faire des achats. Cela par rapport aux sites web de détaillants (38 %) et aux sites web de marques (21 %). Ce qui indique la domination des places de marché sur tous les canaux e-commerce.

89 % des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter des produits sur Amazon que sur d’autres sites e-commerce.

Feedvisor

Les avantages des places de marché

Les places de marché offrent une expérience d’achat plus pratique pour découvrir, comparer et acheter des produits d’un éventail de marques sur une seule plateforme.

Elles offrent aux acheteurs une grande variété de produits par rapport à un site web, et aident les consommateurs à trouver le prix le plus raisonnable pour le produit qu’ils recherchent.

Étant donné le nombre de vendeurs opérant sur les places marchés, les prix sont souvent inférieurs à ceux des sites e-commerce car les vendeurs se font souvent concurrence sur le prix pour gagner les conversions. En outre, les places de marché recueillent de nombreux commentaires des clients, tels que des critiques de produits, ce qui leur permet de répondre au mieux aux besoins des acheteurs.

Les marketplaces offrent finalement une expérience d’achat plus pratique pour découvrir, comparer et acheter des produits d’un éventail de marques sur une seule plateforme.

Pour les vendeurs et les marques, les marketplaces offrent de nombreux avantages :

  • Portée : Les petits vendeurs ou les vendeurs qui n’ont peut-être pas les ressources nécessaires pour créer leur propre site e-commerce peuvent utiliser les marketplaces afin de gagner en visibilité et d’étendre leur portée. Il peut s’agir d’une expansion à l’étranger, compte tenu des possibilités de vente sur les places de marché internationales.
  • Chiffre d’affaires : Une place de marché électronique sert de canal de vente supplémentaire pour commercialiser et vendre des produits.
  • Acquisition de clients : En opérant sur une place de marché établie, vous mettez votre marque et vos produits à la portée d’un vaste public d’acheteurs qui fréquentent déjà la plateforme pour effectuer des achats.
  • Livraison rapide : Pour les marques et les vendeurs qui ne disposent pas de leurs propres capacités de gestion des commandes et d’entreposage, des services de gestion des commandes pour stocker, emballer et expédier les produits sont mis à disposition par les marketplace. Cela souvent avec des options de livraison rapide qui incitent les consommateurs à acheter et qui les fidélise.
  • Service client : Pour les marques et les détaillants qui tirent parti des services comme Amazon FBA, la place de marché électronique gère non seulement la livraison du produit mais aussi le service client, y compris les échanges ou les retours.

Les défis des marketplaces

Il est certain que la vente sur les marketplaces pose également quelques problèmes. Par exemple, les produits sont proposés par de nombreux vendeurs tiers, les délais de livraison peuvent varier, etc. Cela reste source de confusion pour le consommateur, par rapport à un site e-commerce classique qui offrirait les mêmes options de livraison sur toute sa plateforme.

En outre, les informations fournies sur ces produits peuvent présenter des divergences entre les vendeurs tiers. Ce qui se traduit par une mauvaise expérience d’achat et peut nuire à la réputation d’une marque.

Le grand nombre de commerçants qui vendent sur les marketplaces entraîne une concurrence intense et une baisse des marges. La concurrence s’intensifie de plus en plus et les marques/vendeurs doivent investir du temps et des ressources pour conserver de la visibilité.

Conclusion

Pour mener à biensa stratégie sur une place de marché, il faut aujourd’hui automatiser les processus opérationnels et optimiser les performances marketing. Cela afin de maintenir vos parts de marché, accroître votre visibilité et favoriser les conversions à des prix rentables.

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons