Comment protéger votre entreprise contre les « black hats » sur Amazon ?

Certains individus sur la marketplace peuvent mettre en place des pratiques assez douteuses. Découvrez les stratégies que vous pouvez mettre en œuvre pour protéger votre entreprise de ces mauvais acteurs.

Protégez votre business sur Amazon

Les évaluations de produits sur Amazon sont essentielles au succès de votre entreprise (à ce sujet lisez notre article : « comment obtenir plus d’avis sans enfreindre les règles de la marketplace« ) . 79% des consommateurs se rendent sur Amazon pour lire des avis avant d’effectuer un achat. Mais que faire si vos évaluations ont été manipulées par des vendeurs peu scrupuleux ?

Sur Amazon, de nombreux acteurs utilisent des tactiques illégitimes et manipulent le système pour surmonter la concurrence et « trichent » pour arriver au sommet des résultats de recherche.

Si votre compte Amazon est saboté par un vendeur aux pratiques douteuses, celui-ci pourrait être temporairement suspendu ou, pire, fermé définitivement. Cela détruirait votre réputation sur la marketplace. D’ailleurs, plus d’un tiers (36%) des vendeurs Amazon déclarent que la perte de leurs privilèges de vendeur est leur plus grande préoccupation. En effet, être victime des tactiques de « black hat » pourrait être dévastateur.

Quelles sont les différentes formes de tactiques malhonnêtes sur la marketplace ? Comment les identifier sur votre compte et quelles sont les étapes à suivre pour signaler correctement ces tactiques à Amazon ? Tentez de mettre en place de manière proactive certaines stratégies pour que votre entreprise ne soit pas ciblée par ces individus.

Qui sont les vendeurs et consultants « black hat » sur Amazon ?

Les « mauvais acteurs » sur Amazon peuvent prendre d’innombrables formes : des pirates d’algorithmes, des blanchisseurs d’argent, des marchands de faux rapports, en passant par des connivences entre vendeurs et des fabricants de contrefaçons…

Un grand nombre de ces « black hat » sont issus des marchés internationaux, notamment la Chine, l’Inde et l’Ukraine. Ils n’ont pas le sens de la loyauté et la concurrence déloyale est monnaie courante. Ils paient de grosses sommes d’argent à des consultants corrompus – 10 000 dollars par mois ou plus selon les rapports – pour identifier les points faibles de leurs concurrents et acheter des données volées à Amazon qui les informent sur tout ce qu’ils doivent savoir pour saboter d’autres vendeurs (y compris vos données de vente avec vos produits les plus vendus et vos données clients).

Ces mauvais acteurs ciblent les concurrents dans toutes les catégories, en particulier les sous-catégories. Si vous avez un business sain et rentable sur Amazon, vous avez une cible sur le dos. Plus votre entreprise est prospère, plus les vendeurs « black hat » veulent ce que vous avez… Les catégories de niche sont particulièrement ciblées, car il est beaucoup plus facile de devenir le vendeur n° 1 dans une catégorie de niche que dans une catégorie de produits très saturée.

Les pratiques des « black hats » sur Amazon

Voilà ci-dessous une liste de pratiques illégales utilisées par les black hat sur Amazon. Cette liste est bien évidemment non exhaustive.

  • Des allégations mensongères et l’ajout de mots-clés « déclencheurs », tels que « faux » ou « contrefaçon ».
  • Des fausses critiques, des faux avis, en particulier des critiques très positives qui sont manifestement fausses et qui donneront l’impression à Amazon que vous avez enfreint sa politique dans le domaine (et que vous avez engagé quelqu’un pour générer ces fausses critiques).
  • Vol de propriété intellectuelle (PI). Les black hats enregistrent alors la PI volée et excluent le propriétaire légitime de la PI.
  • Le vol d’informations, y compris la manipulation des titres, des descriptions et des images des produits.
  • L’utilisation de comptes multiples. Un vendeur malhonnête gère des dizaines, parfois des centaines, de comptes proposant le même produit. Ceci afin de renforcer illégalement sa présence sur la page de résultats de recherche d’Amazon.
  • Les fausses demandes d’inscription au registre des marques. Par exemple en prétendant que votre produit est une contrefaçon pour qu’Amazon le retire.

Comment lutter contre les « black hats » sur Amazon ?

En général, il est très difficile de prouver à Amazon que votre entreprise a été manipulée par des black hats. Si votre compte en est victime, vous pouvez signaler le problème en fournissant autant de preuves que vous pouvez en rassembler. Sur la base de ces preuves, l’équipe d’Amazon évaluera votre situation.

Cependant, rassembler ces preuves s’avère très compliqué. Les pirates informatiques, par exemple, sont des experts pour couvrir leurs traces. Ils savent éliminer les preuves qui pourraient remonter jusqu’à eux. C’est pourquoi de nombreuses victimes de pratiques commerciales déloyales, d’infraction et de diffamation se tournent vers des sociétés de conseil et engagent leurs propres avocats pour intenter des poursuites.

Ce processus peut toutefois prendre des mois, voire plus, et vous ne pouvez plus vendre sur Amazon jusqu’à ce que le problème soit résolu. La meilleure façon de combattre ces tactiques est d’être proactif. Ces mauvais acteurs recherchent vos faiblesses et les exploitent à leur avantage (sachant combien il est difficile de prouver la violation).

Être proactif pour ne pas être vulnérable sur Amazon

Pour limiter votre vulnérabilité sur Amazon voilà quelques conseils ci-dessous :

  • Anticipez le cas où vous seriez ciblé et surveillez votre compte pour détecter les activités suspectes chaque semaine. Tout problème doit être détecté rapidement.
  • Assurez-vous que vos produits sont autorisés à la vente. Ils doivent être irréprochables. Ainsi vous serez prêt à vous défendre dans le cas où vos articles seraient faussement déclarés comme étant des contrefaçons.
  • Surveillez vos avis, qu’ils soient positifs ou négatifs. Faites très attention aux mots clés ou aux allégations inhabituelles concernant la sécurité et la qualité de vos produits.
  • Testez la qualité et la sécurité de vos produits afin de disposer d’une défense appropriée dans le cas où vos articles seraient signalés comme dangereux.
  • Contrôlez vos fournisseurs et assurez-vous qu’ils sont autorisés à vendre des produits destinés à la vente sur Amazon.

Alors que la concurrence sur Amazon s’intensifie, les mauvais acteurs sont de plus en plus créatifs pour saboter leurs concurrents. Il vous appartient en définitive de rester vigilant et de limiter votre vulnérabilité pour vous assurer que vos privilèges de vente, la réputation de votre marque et votre rentabilité restent intacts.

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons