Fin d’année 2018 : Quelles sont les meilleures pratiques sur Google Shopping ?

Fin d’année 2018 : Quelles sont les meilleures pratiques sur Google Shopping ?

Avec des ventes record au quatrième trimestre 2017, un trafic en hausse de 43% et un chiffre d’affaires en hausse de 30%, Google Shopping est peu à peu devenu un « must-have » pour les e-marchands. Surtout en cette fin d’année !

Les achats mobiles sont de plus en plus nombreux, en particulier au quatrième trimestre et les améliorations apportées par le moteur de recherche à ses résultats Google Shopping concernant la visualisation mobile marquent le pas. Google capitalise sur la tendance avec notamment ses publicités Showcase shopping.

Source de l’image

Les consommateurs ont dépensé plus de 19,6 milliards de dollars en ligne au cours de la période de cinq jours allant de Thanksgiving au Cyber Monday en 2017. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à l’année d’avant. Les ventes en 2017 ont véritablement été stimulée par la croissance des achats par mobile.

Tandis que les consommateurs continuent de s’intéresser de plus près au mobile pour la découverte de nouveaux produits et pour prendre des décisions d’achat, il est indispensable de tirer parti d’une stratégie sophistiquée sur Google Shopping afin de booster ses ventes au quatrième trimestre. Voici une liste des meilleures pratiques pour les campagnes Google Shopping afin de tirer pleinement parti de la fin d’année 2018.

Google Shopping : Préparez votre succès pour le quatrième trimestre 2018

1. Synthétisez les performances passées

Avant de vous lancer dans les choix concernant votre stratégie du quatrième trimestre sur Google Shopping, il est important de réfléchir aux performances de votre campagne concernant les troisième et quatrième trimestre de l’année précédente. Il s’agit là d’une occasion de passer en revue les principaux succès obtenus sur la plateforme publicitaire.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles étaient mes catégories, SKU et produits les plus performants, à la fois pour Google Shopping et pour l’ensemble de mon site web ?
  • Quelles sont les références, marques, catégories qui ont connu la plus forte croissance ?

Un récapitulatif des performances de cette année (et de l’année dernière) devrait vous aider à éclairer vos décisions afin de clarifier et d’établir des objectifs réalisables pour le quatrième trimestre.

C’est également l’occasion de présenter vos nouvelles initiatives et priorités. Par exemple, développez-vous votre catalogue ou lancez-vous de nouveaux produits ou de nouvelles marques ?

Les consommateurs commencent à faire leurs achats plus tôt chaque année. Une enquête CPC strategy a montré que 40% des acheteurs prévoient acheter leurs cadeaux avant Thanksgiving. Les annonceurs devraient capitaliser sur ce calendrier en planifiant et en exécutant leur stratégie plus tôt.

Source de l’image

2. Prévoyez un calendrier promotionnel

La fin d’année est surchargée, il est important de définir à l’avance les promotions que vous prévoyez d’utiliser. Un calendrier promotionnel détaillé devrait vous aider à organiser la mise en avant de vos produits tout au long du quatrième trimestre.

Vous pouvez également utiliser ce calendrier afin de programme en parallèle la diffusion de votre contenu social. Une très bonne idée afin de coordonner l’ensemble de vos promotions sur vos différents canaux de vente et de communication.

N’oubliez pas les dates importantes suivantes dans votre planning :

  • Thanksgiving, 22 novembre
  • Black Friday, le 23 novembre
  • Cyber Monday, 26 novembre
  • Super samedi, 22 décembre
  • Noël, 25 décembre

3. Attendez-vous à ce que les enchères augmentent

Le trafic augmentera au quatrième trimestre. C’est une certitude. En particulier en novembre et en décembre. Outre le trafic, les CPC moyens augmenteront, tout comme la concurrence. Pour capitaliser sur cette demande accrue, vous aurez besoin d’un budget suffisant pour couvrir les coûts supplémentaires.

Source de l’image

Ainsi, augmentez vos enchères les jours qui précèdent les jours les plus importants répertoriés ci-dessus. De cette façon, vous mettrez toutes les chances de votre côté afin de capter une plus grande audience dès le début de leur processus d’achat.

Les clics, les dépenses et les CPC moyens devraient augmenter de 20 à 50% par rapport au troisième trimestre. Augmenter donc vos budgets quotidiens avant le Black Friday et le Cyber Monday et ensuite, surveillez de près ! Configurez une campagne avec un budget différent pour les produits / catégories les plus performants et dont le succès est assuré.

4. Utilisez les enchères automatisées

Les enchères automatisées peuvent être utiles lors de la gestion de plusieurs campagnes Google Shopping en même temps. Utilisez-les donc. Il est toutefois préférable de les tester avant que vos promotions ne soient réellement mises en ligne afin de pouvoir vérifier qu’elles fonctionnent comme prévu.

5. Optimisez vos flux produits et faites approuver vos annonces

Assurez-vous que vos flux produits soient en « bonne santé ». Rendez-vous dans Merchant Center, testez différents titres et descriptions pour la mise en avant de vos produits pour le quatrième trimestre. Pensez également à renseigner des attributs de produit supplémentaires pour fournir autant de données que possible.

Enfin, assurez-vous que vos annonces soient approuvées à 100% avant de les diffuser. En effet, il serait de mauvaise augure de ne pas vérifier l’approbation de vos annonces et de vous rendre compte le jour de la diffusion de vos promotions qu’elles ont été refusées.

Selon Google, toutes les annonces, qu’elles soient actives ou en veille, seront examinées dans un délai d’un jour ouvrable. En particulier lors de périodes comme celle du Black Friday.

5. Diminuez vos enchères lorsque la période promotionnelle se termine

Réduisez vos enchères quelques jours avant Noël par exemple. En effet, lorsque vous n’êtes plus en mesure d’envoyez les commandes pour qu’elles soient reçues le jour de Noël, ce n’est plus la peine de mettre largement en avant vos produits. Sauf si vous avez une présence omnicanale grâce à laquelle vos produits peuvent être achetés en magasin.

En effet, le jour juste avant Noël, par exemple, la plupart des consommateurs ne peuvent plus recevoir leur commande à temps. Ils recherchent donc essentiellement ce qu’ils peuvent acheter en magasin. Même si le volume de recherche peut rester élevé, les commandes vont chuter. Assurez-vous donc d’ajuster votre budget (et vos enchères) en conséquence. Réduisez vos enchères au cours de cette période pour éviter les dépenses publicitaires inutiles.

Notez que la « saison d’achat » du quatrième trimestre ne se termine pas après Noël. Il existe un fort trafic entre le jour de Noël et le jour de l’an. Pendant ce temps, les consommateurs recherchent des accessoires pour les cadeaux reçus, parcourent les soldes de fin d’année et dépensent leurs cartes-cadeaux. Vous pouvez capitaliser sur cette semaine entre Noël et le Nouvel An en augmentant à nouveau les enchères sur certaines de vos offres.

Retrouvez la suite de cet article la semaine prochaine sur notre blog et découvrez des tactiques plus avancées afin d’améliorer votre présence dans Google Shopping !

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons