Amazon modifie ses commissions sur les vêtements, chaussures, bijoux

La semaine dernière, Amazon a annoncé que les commissions allaient augmenter pour les vendeurs tiers dans certaines catégories de produits : vêtements, accessoires, sacs à main et lunettes de soleil. Pourquoi la marketplace Amazon augmente-t-elle les frais des vendeurs tiers sur ces catégories ?Et pourquoi la place de marché réduit-elle par ailleurs les frais pour les vendeurs de bijoux ?

Changements sur les commissions Amazon

À la suite de changements récents sur la marketplace Amazon, la catégorie des vêtements aura maintenant les frais les plus élevés (par rapport à toutes les autres catégories) sur la place de marché.

Amazon effectuera 3 modifications importantes en ce qui concerne les frais de référencement sur sa place de marché, notamment:

 La réduction des frais pour les bijoux

Pour une durée limitée, les frais seront réduits pour la vente de bijoux sur la marketplace. Cette réduction prendra effet le 22 février 2018 et durera jusqu’au 21 février 2019. À compter du 22 février 2019, les frais reviendront à 20% du prix de vente total, avec des frais minimum de 2,00 $. Pendant un an, les vendeurs paieront 20% du prix de vente total jusqu’à 250 $, et 5% pour toute portion du prix de vente total supérieure à 250 $, avec un minimum de 2 $ par article.

L’augmentation des frais pour les chaussures, sacs à main et lunettes de soleil

Les frais seront augmentés pour les produits du type :Chaussures, Sacs à main et Lunettes de soleil. Les vendeurs paieront 15% de commission sur les articles dont le prix de vente total est inférieur à 75 $, et 18% sur les articles dont le prix de vente total est supérieur à 75 $, avec un minimum de 1 $ par article. Cette modification prendra effet le 15 avril 2018.

L’augmentation des frais pour les vêtements et accessoires

Les frais de vente sur la marketplace Amazon seront également augmentés pour les vêtements et accessoires. Les vendeurs paieront 17% du prix de vente total, avec un minimum de $ 1.00 par article. Cette modification prendra effet le 15 avril 2018.

A noter qu’Amazon modifie également ses frais FBA (frais de logistique), et ces changements entreront en vigueur à la même date, le 22 février.

Pourquoi Amazon augmente les frais des vendeurs sur l’habillement ?

Certains experts soupçonnent Amazon d’essayer d’attirer plus de marques de luxe sur sa place de marché. Par ailleurs, Amazon améliore sa stratégie et son offre dans la catégorie de l’habillement en ligne. La marketplace gagne rapidement du terrain dans la catégorie des vêtements. En augmentant les frais des vendeurs tiers, la marketplace tente de s’imposer encore plus dans cette catégorie de produits.

Dans une récente étude réalisée par CPC Strategy, il a été demandé aux répondants où ils avaient acheté leurs vêtements le plus souvent au cours des six derniers mois. Amazon.com a obtenu la première place, avec 52,1% des acheteurs affirmant y avoir acheté des vêtements au cours des six derniers mois ! Non loin derrière, 46,7% des acheteurs ont acheté sur des sites Web de détaillants ou de marques.

Sur l’ensemble des répondants, 53% des femmes ont déclaré qu’elles étaient plus susceptibles d’acheter des vêtements directement sur le site Web d’un détaillant, tandis que 56% des hommes étaient plus susceptibles d’acheter des vêtements sur Amazon.com.

Comme l’indique l’étude, nous savons que les gens achètent des vêtements sur Amazon – mais quel type de vêtements recherchent-ils? Plutôt du luxe ou plutôt des habits décontractés ?

Interrogés sur les types de vêtements qu’ils ont achetés au cours des six derniers mois, 54% des acheteurs ont indiqué avoir acheté des vêtements décontractés (comme par exemple un jean, une robe d’été).

Ainsi, il est facile d’acheter des articles d’habillement basiques comme des chaussettes et des maillots de corps sur Amazon parce que les tailles sont très souvent standards. Pour d’autres articles comme des pantalons, des chaussures et des costumes, les individus ont réellement besoin d’essayer pour s’assurer de leur achat.

Bien sûr, certaines marques comme Calvin Klein ont trouvé un moyen de s’associer avec Amazon sans sacrifier leur réputation de designer. Plutôt que de vendre leurs collections haut de gamme sur la plateforme e-commerce, ils optent plutôt pour vendre des lignes de sous-vêtements exclusifs (caleçons, chaussettes, etc).

Source des illustrations et de l’article traduit

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons