Luxe et eCommerce : un démarrage tardif !

3 septembre 2015

Les grandes maisons de luxe devraient être à la pointe de la technologie et donc à la pointe du eCommerce, seulement l’institut Enora nous montre grâce à son étude que le secteur du luxe a plutôt du mal à accepter l’eCommerce et donc à se lancer ! Cependant, face à une digitalisation croissante des boutiques, les grandes maisons n’ont pas eu d’autre choix que de se mettre à l’eCommerce même si ce démarrage fut tardif. Mais aujourd’hui, les grands noms du luxe profitent de plus en plus des outils digitaux pour mettre en avant leur offre et la distribuer. Voyons donc les freins à la digitalisation qu’ont rencontré les grandes enseignes du luxe.

L’absence de digitalisation du point de vente !

La constatation flagrante dans les boutiques de luxe est l’absence de digitalisation du point de vente, en effet, il est rare de trouver des boutiques de luxe hyper-connectées puisque ça ne ressemble pas aux valeurs qu’elles défendent, dont la principale est la tradition !

Lire :   Iziflux : Un expert en gestion des comparateurs de prix

shirts-428627_640

Peu voire quasiment pas de matériel digital

Ces groupes qui pourraient se permettre d’installer des outils interactifs un petit peu partout dans leurs boutiques préfèrent la simplicité d’une boutique physique. A l’ère des objets connectés, les boutiques de luxe préfèrent les vendeurs en chair et en os aux objets. Il y a donc une multitude d’objet qu’on ne retrouve pas en boutique tels que :

  • Les vitrines interactives : les boutiques de luxe restent dans la sobriété en proposant des vitrines simples et non animées.
  • Les bornes tactiles : ces bornes peuvent être utiliser par les clients pour consulter le catalogue, accéder à son compte client et voir ses listes d’envies par exemple. Dans les boutiques de luxe on ne retrouve pas ce genre d’équipement pour la simple et bonne raison que le conseil du vendeur sera meilleur que celui d’une tablette.
  • Les TV connectées : ces TV permettrait de pouvoir cliquer sur le modèle qui nous plaît lorsqu’il passe pour en savoir plus sur le produit. Mais les grandes maisons préfèrent la simplicité de laisser tourner leurs défilés en boucle !
  • Les présentoirs interactifs : cela permettrait aux clients de voir toutes les déclinaisons d’un produit en un seul coup d’oeil sans que le vendeur n’ait à sortir tout les modèles qu’il a en stock !

On peur donc voir que les boutiques de luxe ne sont pas encore prête à digitales leurs points de vente, en effet on retrouve très peu d’équipements interactifs dans les grandes maisons. Pourtant cela pourrait être un gain de temps et d’efficacité au service d’une meilleure expérience client. Mais les grandes maisons ont du mal à mettre en place toute cette technologie qui est considérée comme allant à l’encontre de la tradition qui est revendiquée par le secteur du luxe !

Lire :   Premier bilan des soldes d'été 2015 avec Twenga : des chiffres mitigés !

Cependant les grands noms du luxe tentent de rattraper leur retard !

Après une réticence très marquée, les grands noms du luxe se retrouvent à un tournant assez important où leur seul choix est d’adopter une stratégie digitale puisque l’eCommerce représente une très forte partie des ventes globales des entreprises !

man-792174_640

L’adoption d’une stratégie multi-canal

Grâce au point développer précédemment, on peut se douter que l’adoption d’une stratégie multi-canal sera compliqué pour les grandes maisons qui sont encore réticentes à la digitalisation de leurs points de vente. Cependant, l’objectif principal de cette stratégie est d’effacer les frontières entre le commerce physique et l’eCommerce ! Cependant certains grands groupes y mettent du leur et décident de passer au multi-canal comme Chanel qui a annoncé sa digitalisation pour la fin de l’année 2016. Le groupe emblématique LVMH a également annoncé que de plus en plus de produits seraient vendu en ligne. On peut donc voir que les grands noms du luxe sont désormais prêts à franchir le cap du eCommerce !

Mais une culture d’entreprise qui reste ancrée dans les esprits !

Les grands noms du luxe ont eu du mal à prendre le tournant du eCommerce à ses débuts puisque ce mode de vente ne correspondait pas réellement à leur culture d’entreprise. En effet, les produits de luxe sont en quelque sorte des produits rares que l’on ne doit pas pouvoir trouver à tous les coins de rue ce qui est possible avec l’eCommerce. Voilà donc un des freins à la digitalisation du secteur du luxe. Ensuite, les grandes maisons de luxe défendent de nombreuses valeurs qui vont de paire avec la tradition, et le moins qu’on puisse dire est que de trouver des objets connectés dans les boutiques est loin d’être traditionnel ! Les grands noms du luxe avaient donc peur de perdre du prestige en cédant trop vite à la pression du digital ! Mais aujourd’hui, si elles ne veulent pas se retrouver inexistante aux yeux des consommateurs, elles ont pris conscience qu’elle doivent être présente sur tous les canaux de distribution.

Lire :   Top 50 des e-commerçants américains en 2013

restaurant-601304_640

Le secteur du luxe a donc mis du temps avant de se lancer dans l’eCommerce mais après de longues et nombreuses réticences, les grands noms du luxe se sont rendu compte qu’être inexistant sur la toile c’est comme être inexistant tout court pour un grand nombre de consommateurs. Nous ne devrons donc pas tarder à retrouver les grands noms du luxe sur nos écrans et dans nos paniers !

 

 

 

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque