Se pencher sur les aspects moins « sexy » des marketplaces : coûts, statistiques & aspects techniques

11 août 2015

Comment intégrer vos produits sur une place de marché ?

Deux solutions s’offrent à vous afin de diffuser votre catalogue produit sur ces plateformes d’e-commerce. La première solution est celle du code EAN, c’est-à-dire que la place de marché possède dans sa base les codes EAN de vos produits et ces derniers seront affichés sur une fiche produit déjà existante créée par un autre marchand. Autre solution, vous créez vos propres fiches produits si vos références ne sont pas déjà vendues par un autres marchand. A ce moment-là, d’autres vendeurs pourront intégrer votre fiche produit s’ils se mettent à vendre les mêmes objets que vous. A vous donc de vous démarquer en proposant des produits que d’autres marchands ne proposent pas. Vous gagnerez alors en visibilité !

marketplace

Quels produits vendre sur les marketplaces ?

Avant toute chose, vous devez choisir quels sont les produits que vous souhaitez diffuser sur les places de marché. Pensez à choisir des produits qui ont un faible taux de retour sinon vous aurez des problème avec la marketplace qui ne tolère pas les manques de qualité. Au début de votre intégration sur les places de marché, ne lancez pas tout votre catalogue à la vente. Apprenez dans un premier temps à maîtriser votre présence sur ces supports de vente avant de vouloir lancer la machine à fond les ballons ! 😉 Qui dit nombreux produits à la vente sur les places de marché dit aussi nombreux risques de gestion : logistique, flux, fiches produits, images, prix…

Lire :   Les marketplaces pour les débutants

Vous devez largement privilégié la qualité plutôt que la quantité de vos commandes sur ces supports de vente que sont les places de marché. Par ailleurs, faites attention à ne pas vous auto-concurrencer vous-même : par exemple, ne proposez pas de meilleurs prix sur les places de marché car vous souhaitez y être moins cher que le concurrent.Vous risquez alors que le prix de votre produit sur votre site soit plus cher que sur la marketplace ce qui tuerait petit à petit votre site web.marketplace

Tous les marchands peuvent-ils vendre sur les marketplaces ?

Vous pouvez décider de vous lancer sur les places de marché, mais ces dernières ont leur mot à dire. En effet, ce sont elles qui décident si vous pouvez ou non y vendre vos produits. Cela dépend de votre domaine d’activité, de vos produits, de vos prix, de votre qualité de service, de votre potentiel de chiffre d’affaires, du nombre de concurrents qui vendent les mêmes produits que vous, etc.
Si votre « candidature » est acceptée au sein de la marketplace, vous devrez alors leur proposer un flux produit adapté. Chaque support de vente a ses propres spécificités et vous devez leur fournir un flux source complètement compatible.

Quels coûts sont à anticiper afin de diffuser ses produits ?

Chaque marketplace a un business model différent et surtout applique des prix variables qui ne sont pas forcément gages de qualité. Bien souvent, vous payerez un abonnement au mois plus un pourcentage sur les ventes. Cet abonnement est souvent compris entre 30 € et 50 € HT. Le pourcentage sur les ventes dépend par contre de la catégorie de vos produits. Faites bien attention au montant sur lequel est calculé la commission car cela aura forcément un impact sur votre rentabilité. Par exemple, pour la catégorie Maison, Cdiscount.com est à 13 % HT sur le TTC frais de port inclus (contre 10 % avant le 1 er mars 2015) + 39 € HT/mois et Amazon est à 15 % HT sur le TTC frais de port inclus + 39 € HT/mois.

Lire :   Projet de loi : Traquer la fraude sur les marketplaces !

Source : vnconline.com

De l’importance des KPI…

Le suivi de certains statistiques sur les marketplaces est très important. En effet, si vos performances ne sont pas suivies, elles ne pourront pas être optimisées et vous prenez alors le risque de ne plus être la bienvenue sur ces supports de vente. Ces derniers s’intéressent particulièrement à la satisfaction client. Si elle n’est pas suffisante, vous recevrez des avertissements qui pourront se transformer en rupture de contrat et en désactivation de votre compte.

Vos KPI peuvent être faussés pour diverses raisons… Par exemple, vous oubliez d’activer le « mode vacances »… et là, c’est la catastrophe ! Car vous pensez que ce n’est pas grave et que vous gérerez tout à votre retour, or les places de marché voient s’accumuler des commandes non-envoyées à temps. Les marketplaces ne vous donnent alors pas une deuxième chance si vous manquez de satisfaire vos clients (et donc leur audience), soyez-en réellement conscient ! 😉

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque