Etude OpinionWay et Priceminister-Rakuten : Qui sont ceux qui revendent leurs cadeaux de Noël ?

Voilà, les fêtes de fin d’année sont passées et vous avez entassé toutes sortes de cadeaux reçus de la famille, des amis, des collègues… Certains de ces cadeaux sont très moches, ne vous plaisent pas, ou bien sont complètement inutiles. Vous vous demandez quoi en faire et vous n’aimeriez pas les jeter… Quand même, ça ne se fait pas ! Et puis… si vous pouvez soutirer trois ronds de la revente de ces cadeaux… ça serait toujours ça de pris n’est-ce pas ?

Une étude de OpinionWay et Priceminister-Rakuten faitsant état du profil des individus qui revendent leurs cadeaux de Noël après que les fêtes soient passées.

En ce Noël 2013, 57% des Français s’étaient dits prêts à revendre un cadeau de Noël. Cela représente une augmentation de 10% par rapport à l’année dernière.

Cette étude a été réalisée du 4 au 8 décembre 2013 sur 1061 répondants de 18 ans et plus.

Qui revend ses cadeaux de Noël majoritairement ?

  • Les personnes qui ont le plus tendances à revendre leurs cadeaux de Noël aux vues de l’étude réalisée pour Priceminister-Rakuten sont les jeunes âgés de 18-34 ans.
  • Pourquoi ces derniers revendent leurs cadeaux ? La raison principale est le fait qu’ils aient eu le fameux cadeau en double ou bien parce que le cadeau obtenu ne leur plait pas. Le fait de revendre ce cadeau est tout à fait légitime pour eux à 42%. Au pire, cela laisse 35% d’entre eux indifférent.
  • Bien évidemment, 83% des individus qui revendent leurs cadeaux ne s’en vantent pas, et ne le disent pas. Ils seraient très gênés si la personne l’apprenait.
  • Les cadeaux les plus revendus après les fêtes sont les CD/DVD (21%) et les jeux vidéo (18%). Viennent ensuite les objets de déco (15%), le high-tech (13%), les livres (12%).

En résumé la revente des cadeaux de Noël…

  • 57% des Français interrogés ont déjà revendu ou seraient prêts à revendre un cadeau de Noël.
  • 29% des français connaissent une personne qui a revendu un cadeau de Noël
  • Il est plus évident pour les femmes et pour les jeunes de revendre un cadeau de Noël qui ne plaît pas ou dont on n’a pas l’utilité. Par contre, les femmes sont beaucoup plus gênées si la personne qui leur a offert le cadeau apprend que cette dernière l’a revendu.

Cette étude Priceminister-Rakuten est donc très intéressante et nous apprends quel est le profil type des personnes qui revendent leurs cadeaux reçus à Noël. Il semble évident que dans le contexte de crise actuel, les individus soient de plus en plus tentés par la revente de produits dont ils n’ont pas la nécessité.

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons