Infographie RGPD & E-commerce : Quels impacts sur votre business en ligne ?

Infographie RGPD & E-commerce : Quels impacts sur votre business en ligne ?

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) est l’un des sujets les plus en vogue actuellement et cela dans de nombreux secteurs, y compris le marketing. Mis en œuvre le 25 mai 2018, le RGPD a remplacé la directive européenne sur la protection des données et vise à responsabiliser les entreprises et les organisations, y compris celles extérieures à l’Union européenne, pour l’utilisation des données des citoyens européens.

En marketing, la nouvelle réglementation donne à chaque client dans l’UE plus de contrôle sur ses données personnelles ainsi que sur la façon dont ces informations sont utilisées.

Et puisque les spécialistes du marketing numérique s’appuient fortement sur les données collectées sur différents appareils pour créer des profils d’acheteurs, créer des parcours personnalisés et offrir une expérience client customisée, l’industrie peut s’attendre à de nouveaux défis en matière de collecte et de protection des données personnelles.

Découvrez dans l’infographie de Digital Marketing Philippines les dernières statistiques sur le RGPD et sur comment la nouvelle réglementation affectera l’e-commerce au cours des prochaines années.

RGPD et marketing marketing digitale : les chiffres

Dans le récent rapport d’Act-On, il a été révélé que la moitié des marketeurs britanniques et américains disent que le nouveau règlement rendra leurs efforts marketing plus difficiles. Les spécialistes du marketing affirment que les éléments de la loi qui auront le plus d’impact dans leur gestion quotidienne des données seront le droit d’être informé, le droit d’accès et les droits liés à la prise de décision et au profilage automatisés.

Un tiers des marchands indiquent qu’ils ne comprennent pas le RGPD

55% des personnes interrogées indique que le reste de leur entreprise ne comprend pas le réglement. La même étude révèle également que 50% des marchés ont alloué un budget marketing pour se conformer au RGPD : 24% prévoient de dépenser plus de 10 000 $, 52% prévoient de dépenser entre 1 000 $ et 10 000 $, et 24% prévoient de dépenser moins de 1 000 $.

Pour les spécialistes du marketing numérique, ces frais sont minimes par rapport aux lourdes pénalités que le règlement peut imposer – avec une amende maximale de 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires pour non-conformité. Avec un tel niveau de risque de non-conformité, il est essentiel que les entreprises évaluent la manière dont le RGPD les affecte et soient ensuite conformes.

Comment le RGPD va-t-il changer l’e-commerce ?

Des données personnelles plus sûres

Avec l’application du nouveau règlement, les entreprises utilisant des tactiques de marketing numérique doivent mieux comprendre comment leurs informations client sont collectées et où elles sont stockées. Ce changement affecte également les enregistrements physiques des données tels que les données collectées par formulaires sur support papier.

Le RGPD exige que toute violation de données soit signalée dans un délai de 72 heures. Logiquement, cela devrait motiver les professionnels du marketing et les organisations à protéger les données qu’ils détiennent et, bien sûr, les amendes agiront comme une motivation supplémentaire pour améliorer la sécurité des données.

Mettre les clients en contrôle

L’un des moyens d’appliquer le RGPD est d’être plus strict quant à l’obtention du consentement des consommateurs avant d’avoir accès à leurs données personnelles. Le consentement doit être actif, ce qui signifie que le client doit donner son consentement explicitement – par exemple en cochant une case «opt-in» non cochée sur un formulaire.

Obtenir un consentement actif est crucial pour les spécialistes du marketing numérique qui utilisent des services Internet tels que la publicité sur les médias sociaux. Si un utilisateur de Facebook peut avoir un consentement technique lorsqu’il accepte les «Conditions d’utilisation» lors de son inscription, cela n’indique pas que le même utilisateur souhaite que ses données personnelles soient collectées et combinées pour créer un profil comportemental qui sera utilisé à des fins de marketing digital.

En fait, une étude de Pew Research réalisée en 2016 révèle que 91% des adultes estiment que les consommateurs ont perdu le contrôle de la collecte et de l’utilisation des informations personnelles. 81% des personnes interrogées déclarent avoir pris des mesures pour supprimer ou masquer leurs activités en ligne aux yeux des entreprises mais aussi aux yeux de leurs amis et collègues.

Avec le RGPD maintenant en place, les résidents de l’UE ont plus de contrôle sur les entités à qui ils fourniront leurs données personnelles, ainsi que le droit d’être informé sur l’endroit où leurs données seront utilisées. La nouvelle législation accorde également aux résidents de l’UE l’accès, la rectification et l’effacement de leurs données chaque fois que cela est jugé nécessaire.

Des outils marketing et une technologie plus conformes

Les spécialistes du marketing numérique qui utilisent des outils de marketing tels que les plateformes d’automatisation et les CRM doivent également s’assurer que leurs fournisseurs sont déjà conformes au règlement. Maintenant que le RGPD est pleinement en vigueur, il est essentiel que toutes leurs plateformes de marketing numérique s’assurent que :

  • Les données collectées alimentent la base légale du traitement des données personnelles
  • Les données ne sont conservées que tant qu’elles répondent à cette base
  • Les données sont exactes et à jour
  • Les données sensibles soient protégées afin que seul le personnel autorisé puisse y accéder

Une plus grande utilisation de la publicité contextuelle

En raison des problèmes de collecte de données que présente le RGPD, de nombreux spécialistes du marketing numérique devraient s’appuyer sur la publicité contextuelle. Au lieu d’utiliser le profil du client, la puissance de la publicité contextuelle repose sur le contenu qu’un client regarde en temps réel, tel qu’un article de presse, un site Web, un flux sur les réseauxs sociaux, un écran d’application mobile ou un jeu vidéo.

Une des formes de publicité contextuelle que de nombreux spécialistes du marketing numérique utilisent déjà est la publicité native. Avec cette approche, les annonces sponsorisées sont conçues pour ressembler au contenu natif sur un site Web. Bien qu’une telle stratégie puisse être difficile à mettre en œuvre, beaucoup s’attendent à ce que ces pratiques et programmes se développent et prolifèrent à mesure que le RGPD entre en vigueur.

Conclusion

Considéré comme le règlement de protection des données le plus étendu et le plus important jamais adopté, le RGPD va changer le marketing numérique bien au-delà de la portée indiquée dans cette infographie. Il est essentiel que les spécialistes du marketing consacrent du temps et des ressources pour bien comprendre les différentes facettes de ce nouveau règlement et prendre des mesures pour assurer de la conformité non seulement avec le RGPD mais aussi avec les autres lois applicables sur la confidentialité des données.

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons