Le m-commerce a le vent en poupe

25 juin 2015

En janvier dernier, la FEVAD/CSA tenait une conférence de presse sur les grandes tendances e-commerce pour l’année 2015.

Menée sur un échantillon de plus de 1000 cyberacheteurs âgés de 18 à 74 ans, l’étude confirme l’essor du m-commerce.

Fevad logo

Une forte progression des équipements mobiles

Mieux équipés et plus nombreux à être détenteurs de forfaits 4G, les e-acheteurs popularisent les supports mobiles pour effectuer leurs achats online.

Intuitifs et toujours à portée de main, les smartphones permettent une consommation online rapide.

En 2014, ils étaient 54% à être équipés d’une tablette (vs 43% en 2013), dont 29% à l’utiliser pour leurs achats online. Et 77% à posséder un smartphone, dont 17% de consommateurs sur le web, avec l’existence d’un noyau très actif de 53% qui achète au moins une fois par mois.

Capture

La tablette devance le smartphone

Concernant le choix du support utilisé pour les achats online, la tablette précède le smartphone, 29% des interrogés l’ont utilisée en 2014 contre 17% d’utilisateurs mobiles, avec l’existence d’un noyau très actif de 53% qui achète au moins une fois par mois.

Notons que la tranche d’âge 25-34 ans et les détenteurs de forfait 4G sont les plus enclins à en faire usage.

Capture

Le smartphone, un véritable « assistant shopper »

Le smartphone diversifie les usages marchands : flasher les codes QR, installer des applications marchandes et l’utiliser directement en magasin.

Lire :   E-commerce : Un chiffre d'affaire de 56,7 milliards d'euros en France en 2014 - Fevad

Par conséquent, un tiers des cyberacheteurs installent des applications marchandes sur leur tablette et smartphone, avec une nette préférence pour installer celles de leurs enseignes préférées : sur un tiers qui installent des applications marchandes 25% le font uniquement sur leurs sites préférés.

Perspectives 2015

L’utilisation des équipements mobiles restera stable en 2015.

Via le smartphone, les types d’achat se concentreront en priorité sur le tourisme (48%), puis la mode (40%) et les biens culturels (32%).

Les usages marchands des détenteurs de téléphone mobile ou de smartphone seront en hausse pour flasher les QRcode, l’utiliser en magasin (s’orienter ou comparer les prix) et enfin se géolocaliser.

Nous retenons que le m-commerce devient un canal de vente incontournable, en raison de l’amélioration des équipements et du désir des cyberacheteurs de vouloir consommer toujours plus librement.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque