Les e-commerçants se sont-ils pliés aux exigences de la loi Hamon ?

29 juillet 2014

C’est enfin fait ! Depuis le temps que nous l’annoncions, la loi Hamon et son volet « droit de rétractation » sont entrés en vigueur le 13 juin dernier.

Toutefois certaines questions se posent… Les marchands respectent-ils réellement ces exigences ? Ont-ils mis en place tous les éléments requis par la loi Hamon en matière d’e-commerce ? Idéalo a réalisé une étude dernièrement sur ses partenaires e-commerçants (50 e-marchands ont été passés au crible. Ces marchands sont ceux qui bénéficient des meilleurs rangs Alexa parmi les 100 partenaires les plus performants d’idealo.fr et idealo.de)

Notez que les cyberacheteurs ont maintenant 14 jours pour se rétracter contre 7 jours avant la loi Hamon. Le délai de remboursement est passé à 14 jours et les e-marchands doivent mettre un formulaire de rétractation à disposition.

Les résultats de l’étude Idéalo en bref…

  • Selon la loi, les frais de retour doivent être payés par les clients si ils exercent leur droit de rétractation. En France, 7% des marchands les prennent en charge contre 92 % en Allemagne. Les français ont encore à apprendre en matière de relation client…
  • 62 % des e-commerçants français mettent à disposition le formulaire de rétractation prescrit par la loi.
  • Toutefois, 16 % des marchands français ne sont toujours pas en règle.
Lire :   2016 : Il est temps de performer et de booster votre e-commerce !

1. Formulaire de rétractation

  • Il est maintenant obligatoire pour le marchand de mettre à disposition d’un formulaire de rétractation en phase précontractuelle. Toutefois, 40 % des marchands ne mettent encore aucun formulaire à disposition.

formulaire_de_retractation loi hamon idealo1

 

2. Frais de retour

  • 94 % des partenaires allemands d’Idealo prennent en charge les frais de retour, même si la loi stipule que le client doit les payer. Un geste qui est surement très apprécié chez les internautes.
  • Un marchand Idéalo propose même la prise en charge les frais de retour si le client opte pour le remboursement en bons d’achat.

frais_de_retour loi hamon idealo 2

3. Une mise en place de la loi Hamon assez lente chez les marchands

  • Il est certain que la mise en place de la loi Hamon est assez lente chez les e-commerçants. Toutefois, elle se fait réellement. Lors de l’analyse du 16 juin réalisée par Idéalo, 56 % des partenaires du comparateur de prix étaient en règle. Une deuxième analyse le 16 juillet a montré que 28 % supplémentaires avaient appliqué la loi. Au total c’est maintenant 16% des sites qui ne prennent pas encore en compte les exigences de la loi Hamon.

Date_application_loi_hamon idealo 3

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque