Etude LSA : Les comparateurs arrivent en force dans tous les secteurs d’activité !

4 juillet 2013

Les comparateurs de prix ont le vent en poupe dernièrement sur le Web. Ils permettent de comparer le même produit vendu sur différents sites e-commerce. Le but étant de trouver la meilleure offre au meilleur prix. Les consommateurs en sont ravis… par contre, pour les e-commerçants, c’est la guerre des prix assurée !

comparateurs de prix et drive

Le petit derniers des comparateurs est le comparateur de drives. Sortis en 2013, ils permettent aux consommateurs de faire leurs courses en ligne sur leur propre interface pour bénéficier des comparaisons du prix du panier en temps réel chez les concurrents de la zone et de choisir le moins cher.

Petit historique des comparateurs de prix spécialisés Drive

  • En 2001, l’application Prixing permettait par un simple scan du code-barres de comparer les prix d’un produit vendu sur internet mais aussi dans les différents points de vente des environs grâce à un système de géolocalisation. 
  • En 2006, Leclerc a lancé son comparateur de prix quiestlemoinschercom. Les grandes surfaces et le secteur de la distribution sont donc en train de changer radicalement.

D’après le PDG du groupe de communication CA Com, aujourd’hui « les comparateurs de prix s’intègrent naturellement dans le logique du consommateur qui est de plus en plus un e-acheteur. Devenu expert de ses achats, il doute du prix juste pratiqué par son enseigne favorite et souhaite systématiquement réaliser sa propre étude de marché pour se forger une idée de prix qu’il souhaite payer ». Il va de soi que la surenchère vers les prix bas est à redouter.

Lire :   Optimisez vos campagnes sur les moteurs shopping pour les soldes d'été

Les comparateurs spécialisés drive en 2013

En Mai, les distributeurs alimentaires ont vu l’arrivée de deux nouveaux comparateurs de drive sur le marché.

En effet, le 13 Mai, Lebondrive.fr a été lancé. Le but étant de remplir son panier dans une des 4 enseignes de Cora, Carrefour, Auchan et Leclerc et d’en produire un équivalent dans l’une des trois autres enseignes les plus proches.

Monsieur Drive a également le même principe. Il permet de comparer en quelques clics les paniers dans 5 enseignes : Carrefour, Auchan, Systèeme U, Leclerc et Intermarché.

Le but étant de donner aux consommateurs les moyens de comparer par eux-même.

Fonctionnement des comparateurs de drives

  • En fonction de l’enseigne choisie, Monsieur Drive fournit les informations des produits et les prix. Le montant du panier est calculé en temps reel dans les autres magasins.
  • Le comparateur transpose des produits de la MDD de l’enseigne concurrente et suggère des produits similaires lorsqu’il n’y a pas d’équivalent.
  • Le modèle économique de ces comparateurs est la publicité et l’affiliation.

A propos de la législation sur les comparateurs de prix

Il est permi de comparer non seulement des produits identiques mais qui répondent à un même besoin. Sous réserve que la publicité ne soit ni trompeuse ni dénigrante et qu’elle compare objectivement une ou plusieurs caractéristiques essentielles, pertinentes, vérifiables et représentatives de ces biens ou services dont le prix peut faire partie.

Etude comparateurs de prix par LSA

  • 22% des foyers français sont adeptes du drive pour limiter leurs dépenses et maîtriser leur budget.
  • 13% des dépenses du foyer sont alimentaires.
Lire :   AchetezMoi.com : L'expérience client qui réinvente le shopping, On LIKE chez Iziflux !

D’après un sondage réalisé entre le 16 et le 20 mai 2013 sur un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de la population française, âgé de 18 ans et plus, interrogé par internet. Méthode des quotas.

  • A la question « utilisez-vous les comparateurs de prix disponibles sur internet pour trouver des prix plus bas dans les magasins ? », plus de la moitié des sondés déclarent utiliser les comparateurs dans le non alimentaire (high tech…). Pour l’alimentaire, l’usage est plus réduit.
  • Par ailleurs, les consommateurs sont plus du quart à suivre systématiquement les recommandations des enseignes dans le non-alimentaire. Deux tiers les suivent de temps en temps ce qui prouve que le prix est de plus en plus important pour les consommateurs.
  • Une grande majorité des consommateurs jugent que les comparateurs sont fiables, que ce soit dans le non-alimentaire ou dans l’alimentaire. La confiance augmente petit à petit avec la banalisation des usages.

A noter que plus les comparateurs de prix sont indépendants, plus les clients vont suivre leurs recommandations. Ce qui semble logique…

Voilà donc une étude intéressante réalisée par LSA n°2276-77 du 30 Mai 2013. Les comparateurs quels qu’ils soient ont un bel avenir devant eux. A vous en tant qu’e-commerçant d’y positionner vos produits pour gagner en chiffre d’affaires !

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque