Les marketplaces en constante progression selon OC&C Strategy Consultants

21 février 2022

Selon les rapports de l’OC&C Strategy Consultants, les marketplaces ne vont pas cesser de progresser. Elles peuvent croître de 15% par an et correspondre aux dépenses directes de l’e-commerce d’ici à 2025.

Plus précisément, elles vont représenter près de 50% des dépenses en ligne, hors Grande Chine, si elles continuent d’évoluer à ce rythme.

Illustration marketplace

L’analyse de l’OC&C Strategy Consultants sur les marketplaces

L’OC&C Strategy Consultants a effectivement confirmé que les marketplaces en ligne, notamment celles spécialisées dans les catégories de vente au détail et de voyage, pourront rattraper les dépenses directes de l’e-commerce d’ici à 3 ans.

Avec la domination des acteurs américains, leur croissance est estimée à 15% en glissement annuel.

Puis, il faut aussi considérer la menace chinoise croissante et les opportunités croissantes pour les nouveaux acteurs.

En fait, les places de marché ont représenté plus d’un milliard de dollars des dépenses totales des consommateurs occidentaux en 2020. Par la suite, elles ont aussi représenté 40% des dépenses totales des internautes.

Graphique Progression

Comment expliquer la forte progression des marketplaces ?

Cette forte progression des marketplaces peut être expliquée par différents facteurs.

De un, l’achat sur les places de marché permet aux consommateurs d’accéder à un très large catalogue et donc à de nombreux produits au choix.

De deux, la vente sur les places de marché permet aux fournisseurs d’accéder à une large audience et de proposer une interface utilisateur conviviale.
C’est également un moyen pour eux de profiter de services à valeur ajoutée, notamment en termes d’exécution et de paiements.

Lire :   Place de marché alimentaire Carrefour

Par ailleurs, les marketplaces sont devenues la norme en matière de livres, de livraison de nourriture et de billetterie, vu qu’elles représentent au moins 25% des dépenses des consommateurs.
Par rapport aux acteurs de l’e-commerce, elles gagnent aussi en place de marché dans les secteurs du voyage, de l’habillement et de l’ameublement.

Dans les catégories de vente au détail et de voyage, les dépenses directes hors ligne et en ligne représentent la majorité des dépenses globales.
Et ces tendances ont été favorisées par la crise pandémique.

Non seulement les consommateurs ne pouvaient pas se déplacer en raison du confinement, mais ils ont été contraints de réaliser des transactions en ligne et donc de privilégier les canaux numériques.

Toutefois, leurs besoins se sont surtout orientés vers le bricolage, le jardinage, les matériels de santé et les animaux de compagnie. C’est pourquoi les marketplaces ont dû renforcer leurs offres dans ces secteurs.

Mais covid-19 ou pas, l’inexorable gain de parts de marché des marketplaces n’est pas encore prêt à ralentir.
D’ici à 2025, il est sûr et certain que ces supports de vente en ligne vont encore connaître une progression importante.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque