E-commerce : Comment optimiser l’emballage de vos colis ?

14 juin 2016

Lorsqu’on se lance dans une activité e-commerce, une des premières problématiques qui se pose rapidement au marchand est l’emballage de ses produits. S’il doit garantir que le colis arrivera en parfait état à son destinataire, il peut également être un atout marketing pour fidéliser ses clients.

Boxtal, spécialiste de l’envoi de colis par Internet livre ses conseils pour optimiser l’emballage de vos produits.

emballagecolis

Comment bien emballer son colis ?

Au cours du transport des colis, l’emballage doit parfaitement jouer son rôle de protection et absorber les éventuels chocs. Pour cela, le professionnel doit prendre quelques dispositions :

  • L’objet doit être placé dans un carton solide, adapté à son contenu : rien ne doit dépasser de l’emballage. Evitez d’utiliser des cartons déjà abîmés, ce qui réduirait d’autant leur résistance.
  • Pour caler le colis, bannissez les chips de calage pour les objets lourds et privilégiez des cartons doubles voire triple cannelure. Plus un objet est lourd, plus les calages intérieurs devront être renforcés.

La norme en vigueur pour l’emballage impose de lâcher le carton d’une hauteur de table 10 fois de suite sans que le contenu ne subisse de dommages !

  • Les mentions « haut », « bas », « fragile » présentes sur les colis ne donnent pas lieu à un traitement spécifique de la part du transporteur. Dans les centres de tri, les colis sont manipulés de nombreuses fois par les opérateurs.

Le conseil de Boxtal : « ne faites pas de petites économies sur votre emballage. Lorsque ce dernier est inadapté et ne joue pas son rôle de protection du contenu, tous vos efforts d’optimisation des frais de port peuvent être ruinés en un instant ! »

L’emballage, premier contact avec votre client

Si l’emballage de votre colis doit garantir la protection de votre objet, il est avant tout le premier contact physique avec votre client. N’hésitez pas à mettre en scène vos produits, en soignant l’emballage intérieur de votre colis.

Lire :   E-commerce : Un chiffre d'affaire de 56,7 milliards d'euros en France en 2014 - Fevad

Voici quelques astuces :

  • Glissez par exemple une petite carte de remerciement
  • Proposez un code promotionnel à valoir sur une prochaine commande
  • Proposez à votre client de poster une photo de son produit sur la page Facebook de votre e-shop
  • Surprenez votre client en ajoutant un objet supplémentaire

Le conseil de Boxtal : l’expédition de votre colis s’est bien déroulée, et votre client attend avec impatience son produit : c’est le moment de le fidéliser ! Ce type d’attention est généralement apprécié par les consommateurs et sont un bon moyen de les faire revenir rapidement sur votre site.

N’oubliez pas l’assurance

Le transport n’est pas une science exacte, c’est un fait. Même avec un emballage confectionné avec le plus grand soin, il arrive parfois que les colis subissent des dommages au cours du transport. Tous les transporteurs ont une assurance qui permet d’obtenir des indemnisations en cas de perte ou dommage, calculées sur la base du poids du colis.

Pour un transport national par voie routière, l’indemnisation réglementaire par le transporteur s’établit à 23€ par kilo transporté, dans la limite de 750 euros par objet.

Aussi, et plus particulièrement si vous expédiez des produits légers et à forte valeur, pensez à contracter une assurance complémentaire, à valeur déclarée. Lors d’un dommage ou d’une perte, le montant de l’indemnité correspond alors à la valeur déclarée.

Le conseil de Boxtal : vous n’êtes pas obligés d’assurer la totalité de vos envois, mais vous pouvez définir une valeur « plancher » à partir de laquelle vous contractez systématiquement une assurance à valeur déclarée. En tant qu’e-commerçant, c’est à vous de supporter ce coût et non à vos clients.

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque