Google Merchant Center et Google Adwords : deux entités clés pour diffuser sur Google Shopping

7 avril 2015

Si vous souhaitez vous lancer sur Google Shopping, il y a deux choses primordiales à prendre en compte. La première est le flux de Google Merchant Center. La seconde est l’architecture de la campagne. Bien évidemment, des optimisations doivent être faites après votre lancement sur Google Shopping, mais le plus important, comme lorsque vous construisez, restent les fondations. Le compte adwords et le flux doivent être créés de manière optimale.

Source de l’article : cpcstrategy.com

campagne google shopping 1

Le flux Google Merchant Center

Indiscutablement, votre flux de produits reste l’élément déterminant dans votre succès sur Google Shopping. Trois aspects essentiels doivent être alors développés :

  • Est-ce que votre flux est à 100% conforme avec les exigences de Google Merchant Center ? Un de vos produit viole-t-il potentiellement la liste des « produits restreints » sur Google ? Cette question est particulièrement importante dans le domaine de la santé où des éléments spécifiques sont à identifier.
  • Comme pour les campagnes adwords traditionnelles, vous avez également ici un score de qualité à prendre en compte. On dit qu’il existe « un SEO pour Google Shopping ». De ce fait, les contenus liés au produits dans Google Shopping (et qui apparaissent donc dans le flux produit) doivent être optimisés. Les titres, les descriptions etc… doivent être remplis correctement avec des éléments pertinents. Cette étape est très importante pour gagner en visibilité et en conversion sur le comparateur de prix.
  • Enfin, votre contenu doit être pertinent et non pas seulement travaillé pour le moteur de recherche. L’objectif est d’utiliser des termes recherchés par les internautes afin de décrire vos produits. Sinon, ces derniers ne seront jamais trouvés et jamais visibles pour les internautes. Pensez à utiliser les mots clés de la longue traîne !
Lire :   Référencement naturel vs Marketplace : le duel du moment, le combat du siècle !

L’architecture du compte Google Shopping sur Adwords

Google Shopping se focalise maintenant plus sur le catalogue produit des marchands. Avec le nouveau système de campagnes Google Shopping (vs les campagnes Product Listing Ad), les informations du flux produit sont beaucoup plus facilement accessibles dans l’interface Adwords.

Avant toute chose et avant de vous intéresser à l’architecture de votre campagne Google Shopping, il est nécessaire d’analyser les performances du catalogue produit et les tendances liées à l’audience. Vous pourrez alors distinguer différents segments de consommateurs ce qui vous permettra ensuite de réaliser des « catégories » de produits sur Google Adwords pour diffuser sur Google Shopping.

campagne google shopping

Une fois que la catégorie de produits la plus large est déterminée (base de la pyramide), la gamme de produits disponibles se rétrécit. Ce sont alors « des extensions » de cette fondation qui représentent les catégories supérieures de la pyramide. Chaque sous-groupe (cible) dispose d’un nombre de produits disponibles. Plus le ciblage est précis moins il y a de produits dans la catégorie en question.

Il y a dix manières de classifier ou de « cibler » les produits du flux sur Google Adwords :

  1. Catégorie
  2. Marque
  3. ID de l’élément
  4. Condition
  5. Type de produit
  6. Libellé personnalisé 0
  7. Libellé personnalisé 1
  8. Libellé personnalisé 2
  9. Libellé personnalisé 3
  10. Libellé personnalisé 4

Les libellés personnalisés peuvent être par exemple : vos produits les plus vendus, vos produits en soldes, …

Si vous souhaitez vous lancer sur Google Shopping, vous l’avez bien compris, il faut avant tout détenir un compte Google Merchant Center avec un flux qui respecte les normes du comparateur. Vous devez aussi avoir un compte Google Adwords, car c’est de part cette interface que seront réalisés les ciblages de produits et tous les réglages pour diffuser votre offre de manière optimale.

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque