Optimisez vos campagnes Google Shopping avant l’arrivée du Printemps !

18 mars 2015

L’objectif de l’optimisation d’une champagne Google Shopping  est de maximizer simultanément la profitabilité et le volume des ventes. Cela implique bien souvent le fait de travailler sa visibilité, de restructurer son compte adwords, d’optimiser le flux produit, etc… Cela implique bien souvent également (et malheureusement) une augmentation du budget Google Shopping. Toutefois, cela n’est pas une obligation.

Afin d’optimiser vos campagnes Google Shopping, voilà quelques conseils à prendre en compte…

optimiser ses campagnes google shopping

Source de l’article : cpcstrategy.com

Analyser les performances passées

Les informations sur les ventes passées vont être les éléments les plus importants sur lesquels vous allez baser l’optimisation de votre campagne Google Shopping. Vous allez devoir prendre en compte la performance des produits en termes de ventes, de saisonnalité, etc… Cela vous permettra de vous rendre compte de la profitabilité de ce « canal de distribution ».

Les données que vous pouvez analyser sont, par exemple, celles directement données par Google Analytics .

optimisation campagnes google shopping

Il est important de savoir quels sont vos produits les plus vendus tout au long de l’année. Par ailleurs, sachez que bien souvent, pour la plupart des distributeurs, 90% des revenus issus de Google Shopping proviennent seulement de 10% des produits contenus dans le catalogue complet. Il est donc primordial de favoriser la visibilité de ces 10%.

Lire :   Guides de shopping : Quaelead au coeur des tendances !

Stratégies d’enchère

Très peu de distributeurs atteignent le potentiel maximum sur Google Shopping. En effet, le contexte est en perpétuelle évolution et il est parfois difficile de rester « au top » longtemps.

  • Les changements en termes d’enchères doivent être réalisés sur les campagnes qui fonctionnent bien, en fonction des saisons, des objectifs, et en fonction de la performance globale du site web.
  • De la même façon, des changements sont à faire en ce qui concerne les enchères produits si ces derniers ne convertissent pas ou n’attirent pas de trafic. Veillez à ce que ces produits n’utilisent pas tout votre budget au détriment des produits qui convertissent réellement.

Notez que sur Google Shopping, vous pouvez faire des changements directement par groupe d’annonce, par campagne, par groupe de produits etc… Les changements ne sont alors pas faits un par un et cela vous fait gagner un temps précieux.

Les mots-clés négatifs

Comme pour les campagnes “normales” d’adwords, pour les campagnes google shopping, vous pouvez spécifier des mots-clés négatifs. Ils correspondent aux mots-clés qui n’amènent pas à de conversions, qui ont un sens ambigu… Grâce à ces mots-clés négatifs, vous pouvez maintenir une certaine profitabilité et de la même façon, contrôler le budget que vous dépensez.

Benchmark, day bidding, time-of-day bidding, device bidding, geotargeting : tout pour optimiser votre campagne Google Shopping

  • Benchmark CTR : cela vous permet de voir quelques statistiques liées aux concurrents qui vendent les mêmes produits que vous. Cela inclut le CTR moyen et les enchères moyennes réalisées par ces derniers.
  • Vous pouvez choisir d’apparaître de manière plus prononcée à certaines heures de la journée et certains jours de la semaine sur Google Shopping. A vous de savoir quelles sont les plages horaires où les conversions sont réalisées et d’y augmenter vos enchères. Au contraire, vous pouvez choisir de baisser vos enchères la nuit.
  • Geotargeting : vous permet d’augmenter ou de réduire vos enchères en fonction de la recherche de l’internaute (plombier Montpellier), en fonction de la localisation de l’internaute lorsqu’il fait sa recherche etc…
  • Enfin, vous pouvez choisir d’apparaître de manière plus prononcée sur certaines devices : mobile, tablette, PC… Ne faites pas l’erreur de ne pas diffuser votre offre via les mobiles. Ces derniers ont réellement un rôle à jouer dans le processus de décision du consommateur.
Lire :   Google Merchant Center et Google Adwords : deux entités clés pour diffuser sur Google Shopping

Pour conclure, sachez que Google Shopping est un comparateur de prix parmi tant d’autres, mais qu’il est très intéressant puisqu’il vous permet de contrôler un large panel d’éléments.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque