E-commerce : Le moral des e-marchands Français au beau fixe !

23 avril 2013

Voilà une super info relayée par le Journal du Net : les e-marchands Français ont le moral ! Oui oui, vous ne rêvez pas, une enquête réalisée par la Fevad et LSA auprès de 179 sites e-commerces a révélé que les e-commerçants en France ont le moral!
On peut donc se demander pourquoi les e-commerçants en France ont le sourire… Le secteur de la vente en ligne a énormément évolué ces derniers temps. Les boutiques en ligne interrogées pensent que leurs revenus en cette année 2013 vont augmenter. Une nouvelle qui donne forcément le sourire en cette période de crise !
moral e-commerçants français

Quelques chiffres sur le e-commerce en France…

  • D’après cette étude 62% des personnes interrogées déclarent être plus optimistes qu’en 2012 pour cette année.
  • Parmi les pure-players principalement, le moral est vraiment là : les trois quart d’entre eux sont plus optimistes que l’année dernière.
  • Par contre, qui dit avoir le moral au beau fixe ne veut pas dire ne pas être stressé : 47% des e-commerçants sont aussi stressés qu’en 2012 et encore 47% sont encore plus stressés en 2013 que l’année passée.
  • Au niveau des mutations du secteur de la vente en ligne, 81% des personnées interrogées pensent qu’il y aura des mouvements de concentration, 70% parlent de nouveaux accords entre e-commerçants et distributeurs, et même 68% d’entre eux prévoient l’arrivée d’acteurs étrangers sur le marché de l’e-commerce en France.
Lire :   Effisys : un acteur performant pour votre logistique e-commerce !

Un bel optimisme pour cette année e-commerce 2013

  • Parmi les e-commerçants interrogés : 74% prévoient une hausse de leur CA et 52% une hausse de leur performance financière.
  • Cela traduit donc pour la moitité des e-marchands, une envie d’investir en cette année 2013.

Un investissement massif dans le e-commerce

  • Les e-commerçants qui souhaitent investir le feront principalement en recrutant : 45% d’entre eux souhaitent  recruter autant qu’en 2012 voire plus (pour 23% d’entre eux).
  • Ensuite, pour 58% des interrogés, le poste qui verra son budget alloué augmenter sera celui du marketing et la publicité.
  • Puis, pour 47% d’entre eux ce sera un investissement dans l’informatique, mais aussi dans la diversification de l’offre (8%), la logistique (30%) et l’international (25%).
  • A noter que e-commerçants voient des leviers importants de croissance pour cette année 2013 comme le mobile, les points de retrait et les réseaux sociaux ! L’international pour les e-commerçants est également privilégié.

Le e-commerce à l’international

  • L’international est un levier de croissance important. 56% des e-commerçants français interrogés sont dèjà présents à l’étranger et 14% d’entre eux souhaitent s’y lancer prochainement.
  • Mais attention à bien comprendre tous les éléments. Même si certains e-commerçants français exportent leurs produits, il est très difficile pour eux de se plier à toutes les exigences. Ceux qui exportent leurs produits le font le plus souvent en Belgique (84%), en Europe du Nord (40%), ou en Europe. Très peu d’entre eux se lancent sur des marchés comme l’Europe de l’Est (33%),  l’Amérique du Nord (16%), l’Asie (13%) ou l’Amérique du Sud (9%).
  • On remarque donc que d’après ces données, il n’est pas facile de vendre à l’étranger. Des contraintes fiscales et juridiques viennent se mêler à tout ça. Les petit e-commerçants ont et auront donc plus de mal à se faire connaître à l’étranger et cela leur coûtera forcément très cher.
Lire :   Infographie : Quelles sont les astuces pour motiver les achats en ligne ?

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis

pas de votes à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Essayez Iziflux,
votre essai est gratuit pendant 60 jours

Piochez dans notre bibliothèque