Apparaissez plusieurs fois dans Google en restructurant votre campagne Google Shopping

Apparaissez plusieurs fois dans Google en restructurant votre campagne Google Shopping

Vous vendez vos produits via un site e-commerce ? Vous devez bien connaître Google Shopping. Ce comparateur est une large source de revenus pour Google mais aussi pour les marchands. Son format très engageant apporte un fort trafic aux sites web composé d’internautes qualifiés. Le placement des résultats Google Shopping au dessus de la ligne de flottaison vous garantie une très bonne visibilité. Misez sur Google Shopping pour apparaître plusieurs fois dans les résultats Google (en SEO, en SEA et via Google Shopping).

visibilitegoogleshopping

Vendre sur Google Shopping pour dépasser la concurrence

Sur Google Shopping, le retour sur les dépenses publicitaires (ROA) est lucratif, voilà pourquoi la compétition est féroce. Le CPC moyen a rapidement augmenté depuis quelques temps déjà et cela ne fait que commencer. Afin d’afficher plus de résultats Google Shopping en première page, la firme américaine a testé l’affichage de 16 résultats shopping. Comment faire pour apparaître dans cette box qui devient de plus en plus difficile à atteindre ?

googleshoppingaffichage

Source de l’image

En paramétrant votre campagne Google Shopping selon les conseils ci-dessous, vous allez pouvoir tenter d’apparaître dans les meilleurs résultats de Google et surtout vous allez pouvoir potentiellement apparaître plusieurs fois sur la première page du moteur de recherche. Allez, on se lance !

Optimiser la structure de son flux produit

Tout commence avec la qualité de votre flux produit.Google va s’attacher à récolter vos informations et à vous indexer dans ses résultats shopping en fonction du matching qu’il aura réalisé avec la requête de l’utilisateur. Si l’ensemble des attributs de flux google shopping sont optimisés, vous avez l’avantage sur vos concurrents !

  • Titre du produit : la plupart des entreprises importent seulement les titres de leurs produits dans cette colonne. Cependant, les utilisateurs avertis de Google Shopping savent que les résultats affichés doivent contenir des mot-clés dans leur titre afin d’aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils recherchent. Ayant cela à l’esprit, vous pouvez filtrer vos requêtes de recherche en fonction des revenus qu’ils apportent et ainsi commencer à optimiser vos titres de produits pour une meilleure visibilité.
  • Description produit : nous venons de le voir pour le titre, la description doit être optimisée de la même façon. Veillez à ce qu’elle soit riche de mots-clés pertinents pour votre business. Faites des rotations en ce qui concerne vos annonces. En effet, appuyez sur un avantage ou un bénéfice particulier différent dans chacune de vos annonces et comparer leurs performances. Vous en apprendrez beaucoup sur ce qui est attendu par les internautes, ce qui vous permettra de faire les optimisations adéquates.
  • Flux produit : il contient de nombreux champs facultatifs, y compris la couleur, les variantes de produit, et bien d’autres informations encore. Les remplir permettra aux utilisateurs de mieux comprendre ce que vous vendez et donc d’acheter des produits qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Il n’y a alors aucun risque de déception lors de la réception, ce qui vous évite d’avoir un taux de retours élevé. Très peu de marchands remplissent l’ensemble des champs proposés, prenez une longueur d’avance !

Comprendre l’utilité du groupe de produits « tous les produits »…

La première chose à faire lors de la création d’une campagne Google Shopping est de paramétrer un groupe de produit « tous les produits » avec une enchère peu élevée (ce groupe de produits est créé par défaut). Le CPC max alloué ici doit être assez faible car ce groupe de produits signifie que le comparateur va enchérir sur tous les produits de votre flux de manière automatique. Ce groupe de produits n’aura pas la priorité sur vos autres groupes de produits.

… et travailler ses sous-groupes de produits.

Ensuite, à vous de subdiviser vos produits en groupes de produits. Vous pouvez créer autant de sous-groupes que vous le souhaitez mais cela doit bien évidemment rester pertinent. La subdivision se fait via les attributs de produits comme la catégorie, le type de produit, la marque, l’état, l’ID de l’article ou les libellés personnalisés. Grâce à la création de sous-groupes de produits, vous pouvez proposer une enchère différente et donc optimiser différemment ces sous-groupes. Observer les tactiques de la concurrence et leurs optimisations de prix, description, titres, etc pour faire encore mieux dans votre campagne Shopping !

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons