ShopAlike parie sur le développement mobile et la distribution multicanale

ShopAlike parie sur le développement mobile et la distribution multicanale

Ces dernières années, l’achat sur Internet est devenu incontournable. D’après la Fevad, 15,5 milliards  d’euros  ont  été  dépensés  en  ligne  au  3ème  trimestre  2015. Le  nombre  de transactions continue d’augmenter, frôlant les 200 millions à cette même période. Cette croissance est due à l’arrivée de nouvelles boutiques en ligne mais également à l’ascension des places de marché. Ainsi, en trois ans, les ventes sur les plateformes de shopping ont quadruplé.

Un article qui intègre le point de vue de Robert M. Maier co-directeur de ShopAlike

Johannes_Schaback_Robert_M_Maier

ShopAlike : un gigantesque centre commercial

Visual Meta GmbH, une entreprise fondée en 2009 etbasée à Berlin a développé le concept de la plateforme de shopping sous la forme d’un gigantesque centre commercial en ligne. ShopAlike.fr, le site français, a été créé en 2010 et propose des milliers de produits provenant de quelques 700 boutiques.

Directeur général de Visual Meta, Robert Maier explique le principe  de  Shopalike  :  « grâce  à  notre  plateforme  les  internautes  peuvent  facilement comparer les produits et les prix de nos boutiques partenaires.  Comme nous ne nous concentrons pas uniquement sur la mode mais proposons une grande variété de produits et de catégories, nous sommes en mesure de couvrir bon nombre des attentes de nos clients. »

Si les portails de shopping sont aussi plébiscités par les utilisateurs, ils le sont tout autant pour les boutiques en ligne. En effet, les plateformes telles que Shopalike constituent un important canal de distribution et offrent aux sites d’e-commerce une réelle visibilité et un trafic de qualité qui leur permet de générer plus de ventes et d’augmenter leur base de clients.

Le e-commerce est un secteur dynamique en constante évolution. RobertMaier souligne deux enjeux majeurs auxquels ont dû faire face les entreprises de e-commerce ces dernières années : le développement des transactions via un appareil mobile (+26% en 2015) (source : Criteo)  et la nécessité de s’adapter, ainsi que l’évolution du système de distribution qui tend de plus en plus à s’organiser autour de plusieurs canaux.

Le développement mobile, un passage obligatoire

Image1

Tout comme les métamoteurs et les comparateurs de prix, les plateformes de shopping jouent un rôle décisif dans le développement des boutiques en ligne. Les consommateurs souhaitent comparer et trouver aussi bien rapidement que facilement, et cela peu importe le support qu’ils utilisent.

Le marché du e-commerce se développe rapidement et évolue de plus en plus vers le  mobile.  Le mobile  est  en  effet  le  premier  moyen  d’accès  à  internet  pour  50%  des utilisateurs (Source mmaf). Les smartphones et les tablettes sont devenus un outil intournable de l’achat en ligne et représentent l’avenir du marché.

Selon Robert Maier, il est indispensable d’adapter et surtout de développer son offre au marché mobile. Shopalike.fr et toutes les autres plateformes de Visual Meta possèdent depuis plusieurs années des sites optimisés pour la navigation mobile et des applications mobiles sont disponibles gratuitement pour les appareils Android et iOS.

Même si de nombreuses boutiques se convertissent au mobile et proposent à leurs utilisateurs d’acheter depuis leur smartphone, peu sont celles qui possèdent un processus de vente simplifié. Le nombre croissant d’acheteurs sur mobile délocalise lentement le marché de l’ordinateur vers celui du mobile. S’il y a quelques années, un simple site optimisé pour mobile suffisait,  aujourd’hui  la donne  est  toute  autre.  Il  est  essentiel  de  se  concentrer  sur  le développement de l’offre sur mobile, de simplifier et d’améliorer l’expérience d’achat des Français afin d’obtenir des  paniers et  des taux de  conversion  équivalents  à ceux  des utilisateurs d’ordinateur.

L’évolution vers une distribution multicanale

conseils-marketplaces

Selon Robert Maier, de nombreux marchands vont devenir dans les années à venir des distributeurs multicanaux. C’est le cas notamment des grandes enseignes classiques qui ont décidé d’ouvrir leur site internet dans un but informatif et/ou commercial. Les entreprises multicanales, présentes à la fois en ligne et sur le marché traditionnel sont une niche que Shopalike a voulu mettre en avant.

Vous aussi confiez la gestion de vos comparateurs de prix à nos Experts

Agence comparateurs de prix Cibleweb

Contactez nous au 04 67 49 12 20 et Optimisez votre ROI en réduisant vos dépenses de 25%

Robert Maier explique vouloir présenter des articles disponibles aussi bien  en ligne que dans un magasin  physique proche de l’utilisateur. Malheureusement, les tentatives se sont révélées vaines jusqu’à aujourd’hui, la cause de cet échec se situant du côté des magasins physiques et de leur système de gestion insuffisant par rapport aux besoins du e-commerce. Les entreprises multicanales perdent actuellement un avantage de taille par rapport à leurs concurrents opérant uniquement en ligne.

Néanmoins, certains magasins en ligne disposent eux aussi de magasins physiques et misent sur la proximité pour accroître leur notoriété. C’est le cas de de LDLC, site de vente en ligne spécialisé dans l’informatique et le high-tech, qui prévoit de développer un réseau d’une quarantaine de boutiques d’ici 2018 ou encore de Spartoo.com qui a ouvert son premier magasin de chaussures en avril 2015. Si cette tendance est avérée, le projet multicanal de Shopalike pourrait bien s’avérer payant. 

Diversité des supports et des canaux : nouvelles opportunités pour les entreprises !

L’avenir du e-commerce devrait donc être marqué par une optimisation des différents supports d’achat ainsi qu’une plus grande diversité en termes de canaux de distribution. Les entreprises devront donc se montrer réactives et créatives afin d’être à même d’offrir à leurs clients une expérience d’achat simplifiée. Le développement d’une distribution multicanale rendra moins rigide la frontière entre boutique en ligne et boutique traditionnelle, permettant ainsi le développement de nouvelles offres et de nouvelles opportunités pour les entreprises et pour les utilisateurs. Affaire à suivre !

guilhem
guilhem
Fondateur de la solution iziflux et PDG de l'agence cibleweb J'interviens dans le ecommerce depuis plus de 15 ans
Simple Share Buttons