Etude Kelkoo : Où en est le social shopping à l’ère du e-commerce ?

Le comparateur Kelkoo a réalisée un sondage en ligne entre juillet et septembre 2012 sur 95 e-commerçants. Ces e-marchands sont actuellement ou ont été précédemment référencés sur Kelkoo.

Voilà les grandes tendances e-commerce et social shopping qui ressorte de cette étude Kelkoo

 E-commerce et social shopping

  • En matière de levier du marketing social, le plus apprécié restent encore et toujours les avis en ligne (48% des marchands les trouvent importants). Puis, arrive Facebook (31%).
  • Les avis consommateurs sont de plus en plus intégrés dans les solutions e-commerce afin de rendre interactives les interfaces utilisateurs.
  • Il est important de remarquer que les ventes privées et application mobiles sont de plus en plus appréciées dans les stratégies e-commerce et marketing.
  • A noter que Pinterest et Instagram n’ont pas encore trouvé leur place dans la stratégie marketing des marchands en France même si ces outils sont très utilisés par les internautes.

e-commerce et social shopping etude kelkoo

 

Utilité des réseaux sociaux pour la vente en ligne

  • Les réseaux sociaux sont principalement utilisés pour valoriser l’image de la marque et ne sont guère reconnus par les e-commerçants en tant que générateur de revenus.
  • Un marchands sur deux (46%) affirme qu’il y a un impact positif des réseaux sociaux sur l’image de la marque.
  • Il est également à noter que pour la plupart des e-marchands, les réseaux sociaux sont largement surestimés.

réseaux sociaux et e-commerce etude kelkoo

Tendances e-commerce générales

  • Pour la plupart des marchands, le développement des recommandations personnelles et des avis sera une des caractéristiques principales à développer au cours des 3 prochaines années. (bouche-à-l’oreille, 77%).
  • Les stratégies multicanales pour connecter les activités online et offline (76%) seront également à prendre en compte pour une stratégie webmarketing réussie. Les comparateurs représentent un nouveau canal de distribution à part entière. Le tout est d’exporter son catalogue produit sur ces plateformes e-commerce.
  • Le m-commerce sera également une des voies de développement à privilégier. En effet, seuls 6% le considèrent comme peu ou pas du tout important.

tendances e-commerce etude kelkoo

 

Un besoin de conseil et de suivi e-commerce pour les marchands

  • Les e-commerçants trouvent qu’un suivi e-commerce et des conseils prodigués sont des avantages indéniables et trouvent cela très important.
  • La grande majorité des marchands se montre très intéressée par des informations précises et des conseils que l’on appelle clé-en-main.
  • Les domaines où les e-marchands souhaitent avoir le plus de conseils sont : l’optimisation des campagnes sur les comparateurs de prix (75%) et l’optimisation des flux produits (74%).
  •  Les e-commerçants souhaitent également avoir des conseils et des « tuyaux » sur les nouvelles tendances du métier (71%) et sur la veille juridique (65%).
  • Au contraire, les conseils sur le social commerce et l’expansion internationale ne leur paraît pas intéressants.

conseils e-commerce etude kelkoo

Conclusion

  • On peut conclure en disant que le e-commerce se concentre pour l’instant sur la France mais de nombreux marchands se disent prêt à se lancer sur le marché international après avoir réglé leurs problèmes de logistique.
  • Les grandes tendances du e-commerce sont axées sur ke développement des recommendations clients et de la mise à disposition des avis consommateurs sur les plateformes e-commerce.
  • Le renforcement des stratégies multi-canal (76%)et des stratégies m-commerce (68%) est également en marche.
  • Pour terminer, un bémol existe à toute ces stratégies de développement. Les contraintes budgétaires des petites entreprises qui se lancent dans le e-commerce sont très fortes. Les grandes marques avec une notoriété acquise partent donc avec un bel avantage…

 

Be Sociable, Share!